This page is not available in your language, please, choose yours

Festival un état du monde…et du cinéma

Publié le 21 janvier 2009 Par Paul-gauthier A.

Infos pratiques


Porte Saint-Eustache - Forum des Halles
75001 Paris 1

Durant plus d'une semaine le Forum des images nous montre le monde tel qu'il est.

Le cinéma divertit quand il est fait pour être joli, il nous surprend lorsqu'il va à contre-courant, le cinéma trouve aussi une nouvelle dimension à partir du moment où les images sont là pour transmettre un message. Appelez-le comme vous voulez, cinéma engagé, militant, l'important c'est les idées qu'il défend et l'échos que la société s'en fait pour évoluer, changer, avancer dans le sens souhaité, pas le mauvais.

Pour la première fois, le Forum des images nous propose un festival qui met en lumière un cinéma témoin du monde et de son état. Au premier abord, il semblerait plutôt dans de beaux draps, pour ne pas dire dans l'embarras, victime de gros dégâts et cetera et cetera.

Parce que les " oh oui, le monde va mal " ne nous suffisent plus et qu'on veut comprendre plus qu'entendre, quoi de mieux qu'un festival pour nous dire que le cinéma c'est bien, mais meilleur quand il remet de la lueur dans nos regards, rallumant ainsi notre conscience du monde et donc de son état, pour ceux qui ne suivraient pas.

La marche à suivre est simple et attractive : plonger dans une programmation de qualité, assister à des conférences sur le sujet, aller à la rencontre de personnalités concernées, partager vos opinions, affiner votre réflexion, vous sentir de ce monde, pour de bon.

4 axes seront donnés à ce festival :
- A l'occasion du 20ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin, la première édition de ce festival aborde le thème du " mur " à travers une sélection de films et une table ronde.
Autour de dix films évoquant les frontières en Corée, au Mexique, en Israël, mais aussi les questions liées aux mouvements migratoires et bien évidemment le mur de Berlin, le festival offre un espace de débat avec géographes, philosophes et cinéastes.

- Le festival met à l'honneur le jeune cinéma transalpin, en présence de ses auteurs tels que Matteo Garrone, Paolo Sorrentino, Vicenzo Marra et Salvatore Mereu.
Neufs films récents dont deux avant-premières (La Fille du lac d'Andrea Molaioli et Sonetaula de Salvatore Mereu).

- Le festival analyse des films de fiction, sortis courant 2008, comme un bilan des questions politiques abordées cette année dans le cinéma.
Les films sélectionnés suivent une trajectoire commune : une trame narrative dont les protagonistes sont la croisée des chemins entre histoire individuelle et histoire collective.

- Le Forum des images donne également un coup de projecteur sur des œuvres inédites en France, à travers plusieurs avant-premières : Nulle part, terre promise d'Emmanuel Finkiel, Z32 d'Avi Mograbi, 24 city de Jia Zhang Ke, 8 réalisations collectives, Teza de Haïlé Gerima, et de 9,99 $ de Tatia Rosenthal.

Programme des tables rondes :

Samedi 24 janvier – 17h

Le mur, métaphore architecturale du XXème siècle

Samedi 31 janvier – 18h

Jeunes cinéastes italiens : nouveaux regards sur l'Italie

Conférences :

Mardi 27 janvier – 19h

Les nouvelles images dans les fictions

Mercredi 28 janvier – 19h

L'individualisme moderne

Jeudi 29 janvier – 19h

La représentation des films de guerre

Vendredi 30 janvier – 19h

James Bond géopolitologue

Pour plus de détails sur la programmation des séances du festival, des conférences et des tables rondes, rendez-vous sur www.forumdesimaages.fr
Tel : 01 44 76 63 00.






VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de kuku40

    kuku40 le 21/01/09 à 23h54

    i'll cry again and again

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 21/01/09 à 14h25

    Ce genre de programmation est malheureusement trop peu développé, nous avons besoin de belles images qui font rêver, mais également de voir la vérité en face, c'est un des enjeux du cinéma.

L'AGENDA

Annoncez votre événement