This page is not available in your language, please, choose yours

On n'est toujours pas sérieux quand on a encore 17 ans

Publié le 6 février 2009 Par Paul-gauthier A.

Quand Retour vers le futur rencontre Freaky Friday, cela ne nous rajeunit pas !

Vous trouvez que Zac Efron ressemble à Matthew Perry ? Soit votre réponse est positive et nous ne devons pas parler des mêmes personnes, soit vous feriez bien d'accepter les pseudos ressemblances au cas où vous seriez tentés de vous aventurer, un jour d'avril, dans une salle de cinéma pour voir Encore 17 ans.
Il y a du Freaky Friday dans ce long-métrage, voire même du Big. Pourtant nous sommes en 2009 et personne n'a de " vraies " traces de Lindsay Lohan et la réalité a vraiment fait vieillir Tom Hanks.

Nous voilà donc partis dans cette histoire un brin téléphonée qui met en scène un Matthew Perry, ancienne gloire du lycée, qui déchante avec les années. C'est alors qu'un beau matin comme il n'en existe qu'à Hollywood, le vieux bougon se réveille à l'âge de 17 ans dans le corps de Zac Efron. Amis de la science-fiction bonjour !
Gageons que cet événement aidera le personnage à comprendre ce qui n'allait pas dans sa vie d'homme… certainement une question de coupe de cheveux, mais attendons un peu pour en savoir plus.

Pour que vous réalisiez à quel point le duo Efron-Perry forme un binôme génétiquement (in)compatible, je vous laisse avec la bande-annonce :









VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

3 commentaires

  • Avatar de kuku40

    kuku40 le 09/02/09 à 01h04

    just wait and see if that's possible

  • Avatar de jean-pierre

    jean-pierre le 08/02/09 à 11h04

    C'est une reprise du concept de retour vers le futur avec les bons ingrédients de la vie américaine, alors faut-il croire au miracle?

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 06/02/09 à 16h20

    Retour vers le futur a marqués certaines générations, ce film semble plein de rebondissements très américains.

L'AGENDA

Annoncez votre événement