This page is not available in your language, please, choose yours

Nuit des publivores - story of

Publié le 9 novembre 2009 Par Laurent L.
A ffiche Nuit des Publivores 2009

La Nuit des Publivores fêtera l'année prochaine son 30 ème anniversaire. Peu d'événements de cette envergure peuvent se targuer d'avoir une telle longévité! Sortiraparis, partenaire média de cet événement majeur, vous en dit plus sur la genèse et l'histoire de cette manifestation internationale intemporelle.

1981
« La Cinémathèque Jean-Marie Boursicot », créée en 1979, s’enrichit rapidement et en permanence de nombreuses productions audiovisuelles publicitaires. Des questions de logistique, d’entretien et de préservation de ces collections cinématographiques se posent alors, nécessitant notamment de trouver de nouvelles sources de financement indispensables pour assurer la pérennité de l’activité d’une Cinémathèque originale et unique au monde.
Jean-Marie BOURSICOT émet l’idée d’organiser une séance de projection publique et payante d’une partie des archives durant toute une nuit et naturellement dans une salle de cinéma. La première « Nuit », baptisée "Friandises", est ainsi créée et se tient à Paris au cinéma « Kinopanorama ». On y présente cinq montages composés de films publicitaires et de bandes-annonces datant de 1935 à


1981. Le petit-déjeuner est offert à la fin du spectacle. Ce premier événement obtient immédiatement un franc succès. La « Nuit des Publivores » est née.

1982
Deuxième année au « Kinopanorama ». Le public répondant en très grand nombre, il faut organiser une soirée supplémentaire. Le spectacle est renouvel

é à 99 %, ce qui deviendra une règle immuable, et trois films deviennent les classiques de la « Nuit »: "Fiat 131 avec Bob, Perrier La Main et Ploum Ploum ".

1983
La « Cinémathèque Jean-Marie Boursicot » se réorganise dans le but d’internationaliser son développement.
L’année est consacrée à la professionnalisation technique et administrative du traitement des inventaires des fonds cinématographiques, afin de favoriser les tournées en France et à l’étranger du spectacle de « la Nuit ».

1984
Le célèbre « Grand Rex » des Grands Boulevards parisiens accueille la « Nuit des Publivores » : huit heures de projection, quatre entractes avec de nombreuses attractions sur la scène. L'essentiel du programme est composé de réclames rétro et, pour la première fois, la projection d’un film muet de 1904 : "Moët & Chandon". La « Nuit des Publivores » inaugure sa première tournée en France et à l’étranger en se produisant à Lyon, Bordeaux, Milan et Genève.

1985
Deux « Nuits » au « Grand Rex ». La splendide "Féérie des Eaux" ouvre le spectacle. Munich et le Festival d'Avignon complètent la tournée française et européenne.

1986
Trois « Nuits » au « Grand Rex ». Le public ne cesse de croître et invente le plaisir de se manifester bruyamment en réaction aux images projetées sur grand écran. Bruxelles et Amsterdam rejoignent la tournée.

1987
Quatre « Nuits » au « Grand Rex ». Spectacles très animés par le public qui se passionne pour la saga des marques avec les historiques comme "Eram" ou "Impulse" ainsi qu’un très large panorama de la "lessive" dans le monde.

1988
"Colors" de Benetton parraine la « Nuit » et offre l’occasion de présenter un panorama complet des "parfums" dans le monde ainsi que des historiques de "Woolite", "Chanel" et "Gervais". La tournée s'agrandit avec Berlin-Est et Berlin-Ouest.

1989
La « Nuit des publivores » fait sa révolution pendant deux nuits au fameux « Zénith » de Paris. Thèmes présentés : chorégraphie en publicité, cinéma indien et historiques de "Levi's" et "Dim". Montréal, Québec, Sydney, La Réunion, Bilbao, Boston et Chicago s’inscrivent dans la tournée internationale.

1990
Dixième anniversaire de la « Nuit des Publivores ». C’est l’immense « Palais des Congrès » de la Porte Maillot à Paris qui est retenu pour célébrer cet anniversaire. Pari gagné, c’est un succès public triomphal. Première diffusion télévisée du spectacle sur la chaîne c&a

circ;blée

« Canal + » qui diffuse la totalité de la « Nuit ». Une nouvelle ville s’ajoute : Londres.

1991
Après 10 ans de succès avec la « Nuit », la « Cinémathèque Jean-Marie Boursicot » s’impose une année essentiellement consacrée à la consolidation de l’inventaire détaillé des archives constituées de plusieurs centaines de milliers de films collectés.

1992
Athènes, Varsovie rallient la tournée. « France 2 » retransmet la « Nuit des Publivores » dans le cadre de son programme « la 25ème heure ». Une tradition est née avec la participation amusée et sonore du public qui fait maintenant partie intégrante du spectacle.
1993
La « Nuit » intègre de plus en plus de films venus des pays de l’Europe de l’Est et l'Asie offre maintenant régulièrement ses créations des plus originales.

1994
Djakarta, Moscou, Saint-Pétersbourg permettent d’étendre la tournée internationale. La « Nuit des Publivores » rend hommage à deux organismes humanitaires : "Amnesty International" et "Greenpeace". Les créations australiennes et sud-africaines dominent le programme international.

1995
Plus de 200.000 spectateurs dans le monde et "Perrier" devient le partenaire officiel de la tournée française. De nouvelles villes s’inscrivent dans la tournée : Hong Kong, Bucarest, Copenhague et Beyrouth.

1996 La « Nuit des Publivores » se développe en Asie. La Chine et les Philippines accueillent le spectacle pour la première fois. Présentation du premier film publicitaire de l'histoire du cinéma datant de 1898. "Perrier" fidélise son
partenariat avec la « Nuit ».

1997
Les productions publicitaires de Yougoslavie et de Chine sont fortement représentées dans la « Nuit des Publivores ». Mexico et Bangkok programment la manifestation.

1998
Autre épisode avec la création du site Internet « www.nuitdespublivores.com » qui retransmet en direct la « Nuit des Publivores ». Le film publicitaire célèbre ses 100 ans. "Miko" reprend le partenariat principal de la manifestation en
France.

1999
La « Cinémathèque Jean-Marie Boursicot » installe ses bureaux et ses archives sur les toits du « Grand Rex » à Paris. 19ème édition de la « Nuit des Publivores » avec le soutien de "Magnum" sur le thème du cirque. Les Républiques Baltes accueillent l’événement ainsi que la Mongolie et l’Islande.

2000
La « Nuit des Publivores » fête ses 20 ans avec la participation de la Garde républicaine et le concours de la Mairie de Paris. Une invitée d’honneur magique, Chantal GOYA, anime les trois soirées exceptionnelles au « Grand Rex ». Pour la première fois, l’Irak reçoit la manifestation qui connaît un véritable succès. Le Japon rejoint également la longue liste des pays organisateurs de la « Nuit des Publivores ».

2001
La première « Nuit » du troisième millénaire offre à son public quatre superbes soirées au « Grand Rex ». La Chine est à l’honneur avec un programme remarquable. Pour la première fois, les associations des professionnels de la publicité, en France comme à l’étranger, deviennent partenaires du spectacle, affichant ainsi publiquement leur reconnaissance pour l’énorme travail accompli par la « Cinémathèque Jean-Marie Boursicot ». Enfin, le « BVP » ouvre ses archives en offrant une appréciable gamme de films « censurés ». La Corée, Taïwan, Macao, la
Malaisie s’ouvrent à la « Nuit des Publivores » qui se produit aussi à Monaco et à nouveau à Belgrade.

2002
La 22ème « Nuit des Publivores » est retransmise sur « TF1 » et bat des records d’audience malgré l’heure tardive de diffusion. La tournée se développe dans les pays arabes (Dubaï, Liban, Syrie, Jordanie, Algérie). La Hongrie et l’Amérique du Sud sont à l’honneur dans le programme. Enfin, la « Cinémathèque Jean-Marie Boursicot » lance le Premier Grand Prix International des Publivores, en proposant aux spectateurs du monde entier
d’élire son film publicitaire préféré.

2003
L

es amateurs de la « Nuit des Publivores » du monde entier, toujours plus nombreux, élisent pour la seconde fois leur film préféré qui sera récompensé à Paris. Parallèlement à la tournée française et internationale de La Nuit des Publivores, la « Cinémathèque Jean-Marie Boursicot » développe de nouveaux projets, comme la « Nuit de la Pub francophone », un programme présenté dans plus de 40 pays, dans le cadre de la « Semaine de la Francophonie » célébrée annuellement au mois de mars Le Chili et le Canada, sont très présents dans le programme, tandis que la
« Nuit » se prépare à conquérir l’Amérique du Sud. La « Nuit des Publivores » accueille "Playstation" et l’ "UCPA" comme partenaires pour sa tournée française.

2004
La présence internationale de la « Cinémathèque Jean-Marie Boursicot » se renforce grâce au développement de la « Nuit de la Pub Francophone », diffusée dans plus de 80 villes. La « Cinémathèque Jean-Marie Boursicot » édite de nouveaux produits videos et d’émissions de télévision. La « Nuit des Publivores » connaît toujours un vif succès en Europe de l’Est (35 villes en Russie) et en Asie (5 villes au Japon, 5 villes en Chine et Hong Kong, Singapour, Macao). La « Nuit » débarque en Afrique et en Inde. Madagascar accueille le spectacle pour la première fois.

2005
La « Nuit des Publivores » fête ses 25 ans au « Grand Rex », avec un plateau d’artistes exceptionnel autour d’un spectacle de plus de 10 heures. La tournée mondiale continue son expansion en Amérique Latine avec le Chili et
confirme son succès au Moyen-Orient où les spectacles de multiplient. C’est aussi le retour triomphal de la « Nuit des Publivores » en Belgique avec deux spectacles fous au prestigieux Cirque Royal de Bruxelles ! La « Nuit de la Pub Francophone », toujours présente dans plusieurs dizaines de pays, est diffusée sur « TV5monde ».

La « Nuit » s’installe sur les prestigieux « Champs-Elysées », à « l’Atelier Renault », le temps d’une exposition de trois mois.

ET C’EST REPARTI……….. POUR 25 ANS !
En juillet 2005, la « Cinémathèque Jean-Marie Boursicot » installe ses bureaux et toutes ses archives cinématographiques en Suisse. N’étant bénéficiaire d’aucune subvention publique ou privée, la relocalisation de la Cinémathèque s’est imposée face aux obligations de réunir les meilleures conditions pour garantir la pérennité de cette rare et exceptionnelle collection cinématographique et de son programme principal, la « Nuit des Publivores ».
L’enjeu est grand pour la « Cinémathèque Jean-Marie Boursicot » qui doit trouver l’équilibre entre les réalités financières et économiques et la poursuite de son engagement pour une véritable proposition d’épanouissement des cultures dans la diversité afin de contribuer, à sa mesure, à l’avènement d’une forme de mondialisation où prévalent le respect des autres et le goût des échanges culturels et humains.

2006
La « Nuit des Publivores » promeut une importante tournée suisse d’une dizaine de villes et s’exporte d

ans de nouveaux pays : la Norvège, l’Argentine et Taïwan. En Asie (Chine, Japon, Corée), en Russie et au Moyen-Orient, le succès est toujours au rendez-vous et les nouvelles villes se multiplient. La marque "Lancia" devient partenaire

européen





de la manifestation




. La « Cinémathèque Jean-Marie Boursicot »









engage

l

e travail colossal de la
numérisation des

900

000 titres de sa collection.

2007
La « Nuit des Publivores » met le cinéma à l’honneur lors des soirées au « Grand Rex » et décide de récompenser deux talentu

eux réalisateurs français, Patrice Leconte et Jan Kounen qui ont également mis leur talent au service de la publicité. La « Nuit » fait son retour au Portugal, en Grande-Bretagne et en Espagne et est accueillie pour la première fois en Norvège.

2008
La première de l’année a lieu à Moscou en avril, tandis que Wim Wenders et Michel Gondry sont mis à l’honneur dans le programme et durant les soirées du GRAND REX en novembre. De Minsk à Nouméa, de Vladivostok à Mexico, 135 villes accueillent la tournée mondiale.

2009
La NUIT DES PUBLIVORES® part à la conquête des Etats-Unis avec une grande première à New York le 25 septembre et une tournée US à suivre …









La Nuit des Publivores
par nuitdespublivores


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

7 commentaires

  • Avatar de -SK-

    -SK- le 11/10/09 à 18h47

    Oh, c'est juste le conseil avisé - ou pas - d'une personne inexpérimentée ;-)

    Et dans le même genre, y a pas mal d'affiches autour de la Nuit du Zapping le 24 octobre prochain à Paris, mais aussi dans d'autres villes françaises après.

  • Avatar de Zaabe

    Zaabe le 10/10/09 à 00h12

    Ah mais je l'ai jamais fait, c'est pour ça que je dis "à ne pas manquer" :-)

    Oké ...tu te parlais à toi même IoI (j'avais cru entendre un conseil avizé d'une personne expérimentée ;-) )

  • Avatar de -SK-

    -SK- le 06/10/09 à 23h15

    Ah mais je l'ai jamais fait, c'est pour ça que je dis "à ne pas manquer" :-)

  • Avatar de Zaabe

    Zaabe le 06/10/09 à 00h06

    Ne pas manker ...quand on a la santé IoI

    PS: est ce k'on déguste toujours plein de MikoS ?

  • Avatar de -SK-

    -SK- le 05/10/09 à 22h53

    A ne pas manquer !

  • Avatar de Zaabe

    Zaabe le 26/09/09 à 18h44

    incredible , 30 ans !!! Et un succès jamais démenti !

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 25/09/09 à 17h08

    Un rendez-vous annuel surprenant et déjanté, a vivre au moins une fois !

L'AGENDA

Annoncez votre événement