This page is not available in your language, please, choose yours

Les aventures de Tintin, le secret de la Licorne : le film de la semaine

Publié le 26 octobre 2011 Par Mélanie B.

On connaissait Tintin en personnage de Bande-Dessinée, à compter d'aujourd'hui il est aussi le héros de vos salles de ciné.

Voilà quelques temps que l'on savait cette idée tarauder l'esprit de Spielberg... et puis l'idée est devenue projet, et le projet, réalité. A compter d'aujourd'hui, les aventures de Tintin sont à redécouvrir sur grand écran et en 3D . Vous avez envie d'y aller ? Voilà ce que l'on en a pensé...

Grand amateur ou simple lecteur, les albums de Tintin sont passés entre toutes les mains. Enfant, adulte ou adolescent, nous avons tous, un jour ou l'autre, plongé dans l'univers de ce journaliste à la houppette (que j'avais jusqu'ici imaginé blonde) téméraire et curieux, débrouillard et aventureux. Alors, lorsque Spielberg s'est senti investi de la mission suprême d'adapter la BD au ciné, nous sommes tous restés bouche-bée, suspendus dans l'attente du résultat. Et le résultat le voilà...

Visuellement parlant, le film est assourdissant, les images nous transportent dans un univers magique : mi-réalité, mi-dessin-animé. On reste stupéfait par les traits des personnages. L'acteur Jamie Bell (Billy Elliot) donne vie à un Tintin roublard, à moins que ce ne soit l'inverse. Le résultat, quoi qu'il en soit, est réellement déconcertant. Andy Serkis (Gollum du Seigneur des anneaux) dans la peau du Capitaine Haddock est également parfait (si ce n'est cette énorme cavité nasale qui lui a été dessinée, " que dis-je, c’est un cap, c’est une péninsule ! " et qui laisse vraiment circonspect).

C’est la technologie d'Avatar qui a été utilisée pour les besoins du film, constitué d'images de synthèse grâce à la technique de captation des mouvements. Rien de surprenant donc que le rendu soit aussi saisissant puisque ce sont les studios Weta, qui ont réalisé les effets visuels avec Peter Jackson à la production. La 3D cependant est-elle réellement justifiée ? Pas nécessairement. Peut-être même est-ce de trop. Pendant 1h47, Tintin n'est, non plus belge, mais bel et bien l'archétype du héros américain dans un film à gros moyens. Entre ciel et mer, le voilà explorant la moitié du globe en l'espace de quelques hasardeuses trouvailles, survivant aux plus incroyables intempéries (rendues encore plus incroyables par les effets spéciaux).

Spielberg a tiré son inspiration du onzième album des aventures de Tintin, le Secret de la Licorne mais pas seulement. L'intrigue s'appuie effectivement sur les fondements de ce volet pourtant, le cinéaste a réinventé pour l'occasion la rencontre entre Tintin et le Capitaine Haddock (qui se produit en réalité dans Le Crabe aux pinces d'or, soit deux albums plus tôt) pour mieux faciliter la compréhension de l'histoire outre-atlantique sans doute et ainsi donner naissance à une vraie trilogie...

Quand bien même de nombreux éléments ne sont pas respectés dans l'adaptation cinématographique, les puristes apprécieront les quelques clins d'œil fait à l'œuvre originale même s’ils donnent l'air à Spieberg de vouloir se disculper ou s'excuser à travers ces rappels cachés.
Les bulles d'alcool extraites de On a marché sur la Lune ou encore la présence de la Castafiore... Ainsi, si Spielberg a pas mal de fois joué sur les traits de caractère des personnages, Tintin passe d'abord pour un mégalo qui n'a d'intelligence que son chien avec les coupures de presse de ses exploits qui jonchent les murs de son bureau, ou l'alcoolisme du Capitaine Haddock appuyé plus que de nécessité.

L'histoire telle que réécrite par Spielberg reste cependant tout à fait digne d'intérêt. Bon, peut-être pas pour qui idolâtre l'œuvre de Hergé. Ce spectateur-là risque de passer toute la projection à surveiller les allusions et inspirations de l'œuvre originale. L'autre appréciera l’histoire autant que les images et c'est tant mieux quand on réalise l'investissement occasionné, on se dit qu'il aurait été dommage pour ce Tintin nouvelle génération de ne pas faire honneur à son prédécesseur sur papier.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de jose92

    jose92 le 01/11/11 à 18h31

    J'ai passé un bon moment pour ce film beaucoup d'action les fidèles d'Hergé vont adorer c'est du pur produit sinon pour notre Français il a vraiment un petit rôle mais c'est déja ça car jouer dans une production Spielberg ça vaut le détour...

  • Avatar de blablabla

    blablabla le 31/10/11 à 13h42

    j'attend la fin des vacances et je me précipite pour voir ce film avec "titi"

L'AGENDA

Annoncez votre événement