This page is not available in your language, please, choose yours

Un monde sans femmes : le film de la semaine

Publié le 8 février 2012 Par Mélanie B.

Cette semaine, on vous conseille d'aller au cinéma découvrir Un monde sans femmes ! En salles, dès aujourd'hui.

Les 58 minutes que dure le film passent à toute allure comme passeraient quelques jours de vacances au bord de la mer. D’ailleurs, comme les vacances, on ne voit pas le temps passé et, comme les vacances, il y a des histoires de cœur. Un monde sans femmes c’est une parenthèse dans la vie de plusieurs individus : ceux qui viennent passer leur été à la mer et ceux qui vivent dans cette petite station balnéaire. Rencontres, découvertes des uns, des autres, des lieux… Si certains se mettent à nue, d’autres au contraire se protègent mais tous sont honnêtes.

Dans un monde sans femmes
, peu de personnages même si malgré tout, il y a des femmes. Patricia et Juliette, mère et fille, qui viennent passer leurs vacances dans cette petite ville de Picardie, Ault. Une escale d’une semaine pendant laquelle elles côtoieront et apprendront à connaitre Sylvain, qui leur loue un appartement. Et beaucoup de tendresse, de la confiance, des confidences. Patricia et Juliette ont des rapports complexes et simples à la fois. Si la maman est petite, brune exubérante et pétillante, Juliette est grande et blonde, sage et sérieuse. Elles se portent une grande tendresse mais leur relation peut parfois être brusque. Sylvain est timide et maladroit mais comme elles, il est toujours sincère. C’est un peu la marque de fabrique de ce film, des personnages entiers, dont les intentions sont loin d’être mauvaises mais cette rencontre, aussi brève soit-elle, va marquer cet été et la vie de chacun.

Un monde sans femmes c’est cette station balnéaire où les autres mois de l’année, les femmes sont une denrée rare. Alors quand vient l’été, la vie se joue un peu en version accélérée. Sauf pour Sylvain, qui timidement, recherche l’amour. Sa rencontre avec Patricia et Juliette bouleverse ses habitudes, sa vie. Il va leur faire découvrir sa ville, les beautés de sa région, ses occupations. Le spectateur vit d’ailleurs ces expéditions de l’intérieur et se prend d’affection pour ces trois individus, tous si différents les uns des autres et complémentaire. Finalement, un dernier personnage va bientôt rejoindre le trio. Gilles, un gendarme de la région et ami de Sylvain donnera bien malgré lui un bon coup de pied dans ce « triangle » amoureux.

La diffusion d’Un Monde sans femmes est précédée d’un court métrage, Le Naufragé, dont le personnage central est aussi Sylvain, placé au cœur d’une autre aventure… Le spectateur fait ainsi connaissance avec lui et la ville avant même le début du film.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement