This page is not available in your language, please, choose yours

Festival Toute la mémoire du monde à la Cinémathèque française

Publié le 26 novembre 2013 Par Julien A.
Festival Toute la mémoire du monde à la Cinémathèque française

Infos pratiques

Du... 3 décembre 2013
Au... 8 décembre 2013


51 rue de Bercy
75012 Paris 12

3 euros (- 18 ans)
5.50 euros (tarif réduit)
6.50 euros (plein tarif)

Du 3 au 8 décembre 2013 la Cinémathèque française vous propose au travers de sa deuxième édition de son festival "Toute la mémoire du monde" une immersion dans l'histoire du cinéma.

Pendant 5 jours, du 3 au 8 décembre 2013, la Cinémathèque française célèbre l'histoire du cinéma sous toutes ses formes grâce à une large sélections de restaurations et de films d'archives rares. Pour sa deuxième édition, le festival "Toute la mémoire du monde" propose plus de 40 séances à travers cinq sections de programmation dont une carte blanche à William Friedkin en sa présence, ainsi que des ateliers, conférences, tables rondes, ciné-concerts et démonstrations d'appareils. Cette année le festival s'élargit en proposant un programme hors-les-murs en partenariat avec l'ADRC et l'AFCAE.

Au programme de cette 2e édition : une carte blanche à William Friedkin, invité d'honneur du festival, une programmation Raj Kapoor, l'un des plus grands maîtres de l'Âge d'or du cinéma indien, une section sur les Couleurs du cinéma muet, un hommage à la Cinémathèque de Bologne et de nombreuses restaurations.

CARTE BLANCHE A WILLIAM FRIEDKIN
Toute la mémoire du monde convie un grand cinéaste au cœur de la manifestation. À l’occasion de la restauration, par la Warner, de son film Sorcerer, remake exacerbé du Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot, William Friedkin nous fait le plaisir d’être parmi nous pour une carte blanche de cinq films, parmi lesquels Le Samouraï de Jean-Pierre Melville (restauré par Pathé).

RESTAURATIONS ET INCUNABLES
Dans cette section, l’éclectisme est à nouveau de mise cette année. La Cinémathèque française présente le résultat de deux années de travaux menés par Why Not Productions pour restaurer numériquement Shoah de Claude Lanzmann, à partir du négatif original 16 mm.
Projection en avant-première de la version restaurée du film SHOAH de Claude Lanzmann

  • Jeudi 5 décembre à 20h : 1ère époque, 1ère partie (150’) et Rencontre avec Claude Lanzmann, Caroline Champetier et Serge Toubiana
  • Vendredi 6 décembre à 10h : 1ère époque, 2ème partie (120’)
  • Samedi 7 décembre à 10h : 2ème époque, 1ère partie (150’)
  • Dimanche 8 décembre à 10h : 2ème époque, 2ème partie (150’)

Autre projet hors normes, la restauration du premier film à épisodes de Louis Feuillade, Fantômas, entreprise par Gaumont Pathé Archives. Une « Nuit Fantômas » rendra hommage au vénéneux « génie du mal ». En clôture, La Cinémathèque française présentera la reconstruction d’une production de la Triangle, The Half Breed d’Allan Dwan, précoce plaidoyer pour la tolérance envers les Indiens.

HOMMAGE À LA CINETECA DI BOLOGNA
Née il y a cinquante ans, la Cineteca di Bologna s’est hissée au rang des plus grandes archives internationales. Son festival annuel, Il Cinema Ritrovato, aura ouvert la voie à bien d’autres. Récemment, la Cineteca s’est employée à restaurer l’œuvre de Luciano Emmer, Vittorio De Seta, Elio Petri ou encore Roberto Rossellini.

LES COULEURS DU CINÉMA MUET
Peinture, pochoirs, teintages, virages ou encore séquences en Technicolor font partie intégrante du cinéma muet. Pourtant, la couleur est longtemps restée occultée du fait notamment des duplications en noir et blanc des archives qui sauvent dans l’urgence le contenu narratif des œuvres. Depuis une vingtaine d’années, ces mêmes archives ont travaillé à revenir aux nitrates originaux et à mettre au point des techniques de reproductions adaptées. Ce programme se donne pour ambition de donner à voir de nombreux procédés, certains désormais bien connus, d’autres beaucoup moins tels le Biocolor des pionniers William et Claude Friese-Greene, ou le procédé Handschiegl mis au point par l’opérateur de Cecil B. DeMille.

RAJ KAPOOR, LE SHOWMAN
À l’occasion du Centenaire du cinéma indien, la Cinémathèque française rend hommage à Raj Kapoor, avec le concours de l’Ambassade de l’Inde. À Bombay, Raj Kapoor fut l’un des géants du cinéma hindi à la période de l’Indépendance. Formé au sein du célèbre studio Bombay Talkies, Raj Kapoor, comme d’autres acteurs à succès de sa génération, fonda son propre studio en 1947, à l’âge de 23 ans. Dans les années 1940 et 50, il réalise quatre films qui renouvellent en profondeur le cinéma hindi. Ses œuvres reprennent à leur compte les conventions de l’époque : chants, danses, durée hors norme et goût prononcé pour le mélodrame. Mais le cinéma de Kapoor cherche du côté des néo-réalistes, d’Orson Welles ou de Frank Capra, et parvient à fondre les formes de façon virtuose.

Les Projections:

  •     A cause d'un assassinat - Alan J. Pakula
  •     A propos de Shoah : Conversation avec Claude Lanzmann / Shoah - 1ère partie
  •     Les Ailes - William A. Wellman
  •     Atelier "La couleur restaurée"
  •     L'Avenir de la mémoire - Diane Baratier
  •     Ciné-concert : Le Métis - Allan Dwan
  •     La Cinémathèque de Bologne, étapes et diversité d'un parcours
  •     Le conservatoire des techniques cinématographiques : Les débuts du cinéma en couleur
  •     Le Convoi de la peur - William Friedkin
  •     Le Cousin Jules - Dominique Benicheti
  •     Crimes et délits - Woody Allen
  •     Dans l'ombre de la nuit - Amit Maitra, Sombhu Mitra
  •     La Dernière séance - Peter Bogdanovich
  •     L'Eventreur - Alfred Hitchcock
  •     Fanny et Alexandre - Ingmar Bergman
  •     Le Festin des huitres - Adrian Maben
  •     Le Feu - Raj Kapoor
  •     Films courts : Couleurs et féminité
  •     Films courts : Couleurs naturelles
  •     Films courts : Georges Méliès
  •     Films courts : Segundo de Chómon
  •     Fleurs d'équinoxe - Yasujiro Ozu
  •     Grand tour d'Italie : programme de courts métrages
  •     Ma l'amor mio non muore ! - Mario Caserini
  •     Manille / Sur le tournage de "Manille"
  •     Master Class : William Friedkin, à propos de "Sorcerer"
  •     La Mousson - Raj Kapoor
  •     Nuit Fantômas - Louis Feuillade
  •     The Open Road - Claude Friese-Greene
  •     Païsa - Roberto Rossellini
  •     Pays barbare - Angela Ricci Lucchi, Yervant Gianikian
  •     Le Petit cireur - Prakash Arora
  •     La Phalène bleue - Georges Champavert
  •     La Propriété, c'est plus le vol - Elio Petri
  •     Rencontres : Conserver / Restaurer
  •     Le Samouraï - Jean-Pierre Melville
  •     Shoah - 2ème partie - Claude Lanzmann
  •     Shoah - 3ème partie - Claude Lanzmann
  •     Shoah - 4ème partie - Claude Lanzmann
  •     Shree 420 - Raj Kapoor
  •     Sueurs froides - Alfred Hitchcock
  •     Sur un air de Charleston / Partie de campagne - Jean Renoir
  •     La Symphonie nuptiale - Erich Von Stroheim
  •     Le Trésor de la Sierra Madre - John Huston
  •     L'Usurier / Charlot policeman / L'Emigrant - Charles Chaplin
  •     Le Vagabond - Raj Kapoor


Infos Pratiques:
Festival Toute la mémoire du monde
Du 3 au 8 décembre
Cinémathèque française
Tarifs Projections: 6.50€ (PT), 5,50€ (TR), 3€ (Atout Prix et -18ans)

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement