This page is not available in your language, please, choose yours

Cycle Monstruosités au Forum des images

Publié le 11 décembre 2013 Par Julien A.
Cycle Monstruosités au Forum des images

Infos pratiques

Du... 11 décembre 2013
Au... 12 janvier 2014


Porte Saint-Eustache - Forum des Halles
75001 Paris 1

En 70 films, le Forum des images devient, du 11 décembre 2013 au 12 janvier 2014, LE cabinet des curiosités vivantes et revisite, grâce à son cycle "Monstruosités", la différence, cette chose prodigieuse qui nous unit tous. Venez frissonner devant les plus fascinants phénomènes de foire !

Le cycle "Monstruosités" du Forum des images propose, du 11 décembre 2013 au 12 janvier 2014, une sélection de films qui distillent leur malaise. Bousculé qu’il est dans sa perception du beau et du laid, du bien et du mal, du vrai et du faux, du normal et de l’anormal, le spectateur est inévitablement confronté à sa propre dualité, et quelque part à sa propre monstruosité…

Le cinéma, associé dès ses origines à la baraque de foire, a su garder des accointances avec elle. Bien avant que Lynch ne filme Elephant Man, Tod Browning tourne Freaks, la monstrueuse parade. Ce titre met en évidence le sujet du film, la monstruosité, déjà présente dans L’homme qui rit de Paul Leni. C’est pourtant le film de Browning qui inspire plus directement des cinéastes comme Lynch, Jodorowsky ou Cronenberg. La marchandisation de l’humain attente, dans l’ensemble de ces films, à son élémentaire dignité. Les films de monstres sont alors des révélateurs politiques - recours fantasmatiques qui explorent les béances d’une société.

Le monstre est celui qu’on montre, qu’on exhibe dans une foire, en raison de son caractère « prodigieux » (monstrum en latin). Au début du XIXe siècle, un basculement s’effectue : les monstres, assimilés à une erreur de la nature, intéressent les scientifiques. La tératologie, développée sous l’impulsion des travaux de Geoffroy Saint-Hilaire, en a ainsi dressé une typologie.

Mais « la monstruosité n’appartient pas en soi à un individu, mais renvoie aux réactions de l’observateur » (Pierre Ancet,  philosophe). Ainsi, elle fait moins écho aux malformations physiques de l’individu qu’à celui qui s’y confronte. Le corps jugé monstrueux est celui auquel on enlève l’humanité.

Le programme:

  • Soirées Ciné-concerts exceptionnelles les 12 et 14 décembre 2013 et le 8 janvier 2014 ! Découvrez L’Homme qui rit, L’Inconnu et Satan, trois classiques du cinéma muet, sublimés par un accompagnement musical inédit. Trois œuvres aussi fascinantes que dérangeantes à (re)découvrir sous un nouveau jour !
  • Nous sommes tous des monstres de foire : regards croisés sur "Freaks" et "Elephant man" par Frédéric Bas (historien et critique de cinéma)
    Vendredi 13 décembre 2013 à 18:30
  • Soirée « Gueules cassées »
    Oh ! Uomo de Yervant Gianikian, Angela Ricci Lucchi
    Documentaire l Italie l 2004
    72 min l Couleur et Noir/Blanc l 35mm optique
    Jeudi 19 décembre 2013 à 19:00
  • Conférence "Les mille et un visages du docteur Jekyll" par Sam Azulys (docteur en philosophie)
    Samedi 28 décembre 2013 à 19:00
  • Cours de cinéma : "Monstrueuse séduction : le vampire au cinéma" par Marjolaine Boutet, historienne
    Vendredi 3 janvier 2014 à 18:30
  • Cours de cinéma : "Sous la surface : le cinéma monstre de David Cronenberg" par Guy Astic (critique)
    Vendredi 10 janvier 2014 à 18:30
  • Liste complète des projections

 

Infos Pratiques:
Monstruosités
Du 11 décembre 2013 au 12 janvier 2014
Forum des images

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement