This page is not available in your language, please, choose yours

Cold in July : critique et bande-annonce

Publié le 28 décembre 2014 Par Maïlys C.
Cold in July : critique et bande-annonce

Infos pratiques

Le... 31 décembre 2014

Cold in July, en salles le 31 décembre 2014, est un thriller écrit et réalisé par Jim Mickle, avec Michael C. Hall, Sam Shepard et Don Johnson. L'acteur principal de la série Dexter, Michael C. Hall, se retrouve ici en banal père de famille embringué dans une histoire de cambriolage, puis dans une suite de mystères mêlés de violences. Un thriller haletant.

Il y a du génie dans l'écriture de Cold in July. Jim Mickle fait rebondir une première intrigue plutôt commune sur une série de mystères toujours plus noirs. L'effet de surprise transforme le film et nous tient en haleine, pour former un thriller remarquablement bien ficelé. 

L'histoire :

Richard Dane (interprété par Michael C. Hall) est un père de famille moustachu et peu aventureux, qui se retrouve un soir victime d'un cambriolage. Paniqué, il tire sur le voleur. La police arrive, identifie le mort, remercie Richard. Mais lui ne cesse d'être hanté par sa culpabilité. De plus, le père du voleur (Sam Shepard) apparaît dans son quotidien, distille une odeur de vengeance et le menace de tuer son fils. L'angoisse monte... Jusqu'au jour où Richard s'aperçoit de quelque chose, qui va le rapprocher du père du soi-disant voleur, et le mener dans une sombre enquête.

Notre avis sur le film : 

L'exploit de Cold in July est de jouer avec les codes du thriller, très bien exécutés, en y insufflant de l'audace et de l'originalité. Le scénario maîtrise l'art du rebondissement (il nous est d'ailleurs difficile de parler du synopsis du film sans dévoiler son plus grand virage !) et place le spectateur dans une atmosphère d'angoisse et de stimulation constante. 

Les personnages sont nuancés et échappent à leurs clichés : un banal père de famille devient justicier, un vieux bandit s'horrifie de scènes violentes et pornographiques, et un détective, dissimulé sous une identité d'éleveur, se montre blagueur et humain. On prend en sympathie des personnages qui nous faisaient frémir la seconde d'avant... 

Cold in July, ou l'art de la surprise. À voir, pour prendre une belle leçon de cinéma. 

Bande-annonce : 


Informations pratiques :

Cold in July
En salles le 31 décembre 2014 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement