This page is not available in your language, please, choose yours

L'antisèche cannoise du 22 mai 2008

Publié le 22 mai 2008

Retrouvez du 14 au 25 mai, en exclusivité mondiale, le résumé de la journée. Une sorte d'antisèche "made in SAP", pour que l'actualité du Festival de Cannes ne vous échappe pas...

- L'humeur du jour : Révolutionnaire... Et comment ne pas l'être, après la journée d'hier, et le triomphe du film de Soderbergh sur El Commandante. Hasta Siempre !


- Au RDV du « Red Carpet » aujourd’hui : Le Canada et la France ont été à l'honneur, cet après-midi sur la Croisette.
Le réalisateur canadien Atom Egoyan a présente aujourd'hui son film, Adoration.
Après avoir reçu le Grand prix du jury en 1997 grâce à De beaux lendemains, réussira-t-il à séduire encore une fois le jury ?
Adoration, avec Scott Speedman, parle de l'histoire d'un adolescent qui s'invente une vie sur Internet. Son histoire entraîne de vives réactions à travers le monde. Il recherche fondamentalement à la faire la paix avec soi-même, et cela à travers le regard des autres. Y parviendra-t-il ? Euh... Bon courage.

La Frontière de l'aube de Philippe Garrel a également été présenté.
Avec Laura Smet, Louis Garrel et Clémentine Poidatz, ce long-métrage est la deuxième chance française de ce 61ème Festival de Cannes.

- L’info dont tout le monde se fout : Le mystère de l’affiche de ce Festival de Cannes a été dévoilé.
Cette femme mystèrieuse, que David Lynch a shooté, n'est autre qu'Anouk Margueritte.
Elle travaille actuellement pour le Crazy Horse, le célèbre cabaret parisien.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement