This page is not available in your language, please, choose yours

Day 2, pavillon 2

Publié le 2 mai 2010 Par Pierre M.
Day 2 - Pavillon 2

Infos pratiques


1 place de la Porte de Versailles
75015 Paris 15

Article rédigé par Geoffrey Sebille de Magasins-Paris.com

Un jour, un pavillon. C’est un peu le même principe qu’un jour, un livre. Mais avec les pavillons de la Foire de Paris. Aujourd’hui, le pavillon 2 où il est question de réfléchir aux énergies et au confort de demain. Mensongère publicité.
En ce début de dimanche après-midi, la foire de Paris, qui a soit-disant revêtu les couleurs et le climat des tropiques, nous accueille à coups de grêlons. Appelez-moi la direction. On accélère le tempo, on rabaisse le chapeau, direction le pavillon 2, censé nous revigorer les mollets par tous les moyens possibles et surtout, écolos, imaginables. Avec, à ma gauche, le pavillon 2.1 où l'on s'amuse à poser des panneaux photovoltaïques partout et, à ma droite, le pavillon 2.2 où les cheminées type gîte rural de France n'ont pas à rougir devant leurs consoeurs design.
On liquide le stock d'entrée. Poêle au nez, poêle aux mains, MC solaire, avant l'heure chaleur, après l'heure ... Voilà le rédacteur lavé de toute tentation de jeu de mot intempestif et autre calembour douteux qui pourraient entraver la rédaction de cette chronique. Vous remarquerez au passage la chasteté de la sélection des "poils aux". Mais revenons au pavillon 2.1 où une horde de commerciaux vous assaille à coup de : "avez-vous déjà bénéficié d'un bilan énergétique?". Petit arrêt ludique à la maison du développement durable dont on ressort moins bête qu'avant. "C'ets ce que je praifaire", témoigne Amélie sur le livre d'or. On retourne dans les allées tapissées de "chauffez, économisez", attribuant au passage le slogan d'or à une société qui se revendique créateur d'énergie : watt else ? Si, si c'est drôle.
"Je ne devrais pas vous le dire parce que je suis sensée rester à mon stand toute la journée mais, tout à l'heure, je suis allée me chercher un sandwich au pavillon avec les saucissons, j'y serais bien restée". Ça restera notre petit secret. Pour cette commerciale aux doux yeux, représentant un leader international de techniques de chauffage, pas facile de faire son marché, coincée entre une société de crédits et un stand de panneaux solaires. "Les trois-quarts du pavillon, c'est du panneau photovoltaïque", se plaint-elle, précisant, si le rédacteur de cette chronique a bien tout compris, que l'année prochaine, les dits panneaux seront soumis à une nouvelle norme d'étanchéité, les rendant pour le coup, caduques. Étonnant non ? Pour plus d'infos, renseignez-vous. Laissons notre belle commerciale à ses rêves de charcuterie et acheminons-nous vers les cheminées.
Ambiance marshmallow grillés, "Mickaël est de retour" et peau de bête au pavillon 2.2. En parlant de peau de bête, après le slogan d'or, c'est la cravate d'or que l'on décerne aux commerciaux de la marque Dixneuf qui se la jouent "sérieux mais pas trop" en arborant zébrures sur chemises blanches (le cliché est dans la rubrique Ça balance pas mal ...) Sinon, allumer le feu, c'est bien, l'éteindre, c'est pas mal non plus. Restons branchouilles en tarissant les flammes grâce aux extincteurs bigarrés de la marque Fire design qui propose, notamment, un modèle déclinée en bouteille de vin. Rigolo. Quant aux cheminées modernes, c'est joli, mais le coeur du rédacteur ne peut s'empêcher de pencher du côté des modèles à l'ancienne, qui lui rappellent le bon vieux poêle à charbon de mémé Charlotte. Mais ça n'engage que lui. Allez, comme le disait Vivien Leigh, demain est un autre pavillon. Si vous êtes sages, on ira aux saucissons.
Geoffrey Sebille, Magasins Paris


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement