This page is not available in your language, please, choose yours

Day 3, pavillon 3

Publié le 4 mai 2010 Par Pierre M.
Day 3 - Pavillon 3

Infos pratiques


1 place de la Porte de Versailles
75015 Paris 15

Article rédigé par Geoffrey Sebille de Magasins Paris

Un jour, un pavillon. C’est un peu le même principe qu’un jour, un livre. Mais avec les pavillons de la Foire de Paris. Aujourd’hui, le pavillon 3 où il est question de faire trempette et de tondre son gazon.
Nicoletta avait raison, il est mort le soleil. C'est pas aujourd'hui qu'on finira le tube d'huile de coco. Une pluie discrète nous escorte vers la Porte de Versailles mais heureusement, avec la Foire de Paris et son édition spéciale Tropiques, c'est lundi au soleil. D'autant que la visite du jour est consacrée au pavillon 3, dévolu aux piscines et aux jardins. Voire des piscines dans les jardins. Et des jardins dans les piscines.

Si vous avez versé votre petite larme devant Into the Wild (non, non, noooooon, repose cette baie sauvage !), vous aimerez le Kota, cet imposant mais néanmoins charmant chalet qui nous vient de Finlande dans lequel vous pourrez tout faire ou presque. Manger des Apericube entre amis, faire un petit bac, jouer au Pictionnary et, pourquoi pas, cuire du poisson, comme l'usage initial l'exigeait. En effet, vous vous coucherez moins bête ce soir en apprenant que Kota signifie, dans la langue nordique, "petite maison de pêcheur". Pour avoir cette cabane de jardin de compét' livrée et posée chez vous, il faudra aligner quelque 9000 euros. Cela dit, le toit est en shingle, cette matière à base de bouteilles en plastique recyclé. Et comme le dit le vendeur, "il y a shingle et shingle". Et ce n'est pas Marc Toesca qui le contredira.


Aujourd'hui, on plonge. Que cette réplique culte du film (néanmoins culte) Profs vous mette ou non la puce à l'oreille, bienvenue dans le monde de ces énoooormes baignoires sans bouchon que l'on appelle également piscines. Des petites, des grandes, avec bulles, sans bulles, des spa (avec le repose bouteille de champagne et diffuseurs d'huiles essentielles), des saunas (avec sono), des hamam, et ça continue en chlore et en chlore. Quand on pense à toute cette eau pompée pour rien ou presque, on se dit qu'il serait judicieux d'organiser des concours de beach-volley ou des cours d'aqua-gym dans le pavillon 3.
Avant de renouer avec la grisaille extérieure, on passe par le jardin et la véranda. Au milieu des chaises et des tables qui se ressemblent un peu toutes, on se prélasse quelques instants sur un mobilier branchouille aux couleurs et formes aguichantes et aux tarifs pas si prohibitifs que ça. On discute quelques instants avec un commercial qui nous propose de goûter à l'elixir de la haie éternelle. Brigitte apprécierait. Et pour finir, on s'agenouille religieusement devant le plus grand barbecue du monde, en se disant : "un jour, il sera mien". Allez comme le disait Vivien Leigh, demain est un autre pavillon. Peut-être, enfin, celui du saucisson.

Geoffrey Sebille, Magasins Paris


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement