This page is not available in your language, please, choose yours

Day 5 - pavillon 5

Publié le 6 mai 2010 Par Pierre M.
Day 5 - Pavillon 5

Infos pratiques


1 place de la Porte de Versailles
75015 Paris 15

Article rédigé par Geoffrey Sebille de Magasins Paris

Un jour, un pavillon. C’est un peu le même principe qu’un jour, un livre. Mais avec les pavillons de la Foire de Paris. Aujourd’hui, le pavillon 5 où il est question, entre autres, d'éradiquer les cuticules.
Lève-toi, c'est décidé, laisse-moi te remplacer, je vais prendre ta douleur. Adieu les maux, bonsoir les blessures, goodbye les larmes. Du pavillon 5, testé et approuvé par Christophe Lombaire en personne, vous ressortirez rajeunis, ragaillardis de la tête aux pieds. Pendant que la Foire de Paris promeut le bien-avoir, notre pavillon du jour loue, sans les charges, le bien-être. Mais aussi les arts décoratifs et l'artisanat. Il est gros, le pavillon 5.
Pourquoi "planète femmes" d'abord ? Insurgeons-nous, messieurs, contre ce scandaleux monopole de la délicatesse et, d'une voix unie et virile, militions pour que les hommes obtiennent les mêmes droits que les femmes : port obligatoire du peignoir en bambou et de la semelle orthopédique, manucure et pédicure hebdomadaires, Powerplate© à tous les étages et installation du fauteuil massant sur les sièges de bureau. Comble de la science triomphante, on apprend qu'il est également possible de "fumer tout en préservant sa santé" grâce aux cigarettes et aux cigares électroniques. Existe aussi, pour les amateurs, en version pipe.
La machine à coudre n'a pas dit son dernier mot. Pendant qu'une bataille sans merci (ni bonjour, ni au-revoir d'ailleurs) se livre au beau milieu du pavillon 5 entre la marque que vous savez (et que nous tairons) et la concurrence, un parterre d'une vingtaine de curieux assiste à un master-class de coupe en direct. Et c'est un homme qui l'anime ! Du côté des ateliers décoratifs, on s'arrête quelques instants autour de la démonstration de cette ardoise magique que les petits bouts pourront user à l'infini sans papier ni crayon. Nous voulions écrire magasins-paris dessus pour vous montrer l'efficacité de la chose mais pour les photos, on repassera. Mais les fers à repasser, c'est le pavillon 1, c'est loin.
On perce enfin le mystère de la secte de ceux qui se baladent dans la Foire de Paris avec des objets en terre délicatement posés sur un bout de carton. Tout s'explique. Au stand de Terres et Formes, c'est distribution de bols, verres et autres bougeoirs tournés et façonnés en direct. Impressionnant. Enfin, entre les masques vénitiens, les pipes en bois (ça fait deux pipes dans le même papier), les abat-jour et les ceintures en cuir véritable, notre oeil se pose sur les créations de Violaine Ulmer. Au milieu des bijoux trop scintillants qui garnissent le pavillon, ses créations frappent justement par leur sobriété et un sens élégant de la mise en scène.




Allez, comme le disait Vivien Leigh, demain est un autre pavillon.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement