This page is not available in your language, please, choose yours

Report : Tattoo Art Fest 2011

Publié le 19 septembre 2011 Par Caroline J.

Qu’on se le dise, ce week-end a été chargé en évènements en tous genres. Entre la fête de l’humanité, la Technoparade ou encore les journées du Patrimoine, d’autres ont préféré se rendre à l’Académie Fratellini, basée à La Plaine St Denis, pour découvrir la 5e édition du Tattoo Art Fest. Sortiraparis était sur place et revient sur les moments forts de ce festival dédié aux amateurs du tatouage.

Si le tatouage était au cœur de cette 5e édition, l’Académie Fratellini n’a pas hésité à utiliser sa piste de cirque pour mettre en avant des démonstrations de BMX, des show burlesques ou encore des performances alliant pyrotechnie et installations.



Les vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18 septembre ont ainsi vu défiler des artistes aussi époustouflants que Miss Lorrie Ann, la compagnie Vatra et leur performance post-apocalyptique, l’avaleuse de sabre Lucky Hell sans oublier le tribute to Kiss par Dynasty ou encore la présence de la célèbre effeuilleuse Miss Glitter Painkiller.

Mais revenons au tatouage, la principale raison du déplacement des nombreux festivaliers à la Plaine St Denis. On y découvre alors les initiés et les habitués, déjà couverts de tatouages de la tête aux pieds mais trouvant toujours de la place pour s’en faire un supplémentaire. Puis il y a aussi les non initiés, en repérage ou tout simplement prêts à se faire piquer pour la toute première fois.



Mais qu’on se le dise, lorsque l’on vient au Tattoo Art Fest, il ne faut pas espérer trouver un créneau pour se faire tatouer sur place ; les artistes tatoueurs ont, en général, déjà booké leur 3 jours depuis bien longtemps. Alors, on observe, on découvre les œuvres d’art des uns et des autres, on partage la souffrance de certains et on admire la patience et la précision des artistes tatoueurs.

Car il faut le préciser mais les conditions ne sont pas maximales ; sono à fond, un public qui grouille de toute part et un brouhaha incessant.

Mais, le Tattoo Art Fest reste une expérience à vivre absolument et le public l’a bien compris. Si le lieu avait une nouvelle fois été délocalisé après avoir trouvé refuge à la Halle Freyssinet et au Parc Floral de Vincennes, lors des éditions précédentes, les amateurs et passionnés du tatouage ont une nouvelle fois répondu présent pour le plus grand plaisir des professionnels.

Crédit photo : Caroline Jolivet

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Découvrez l'album photo

Tattoo Art Fest 2011

Tattoo Art Fest 2011

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement