This page is not available in your language, please, choose yours

Paris Games Week 2015 - le salon du jeu vidéo à Paris

Publié le 19/08/15 Par Saisie A.
Paris Games Week 2015 - le salon du jeu vidéo à Paris

Infos pratiques

Du 28/10/2015 au 01/11/2015

Parc des Expositions - Porte de Versailles
1 place de la Porte de Versailles
75015 Paris 15

16 euros (prevente)
17 euros (sur place)

La Paris Games Week revient pour sa sixième édition à la porte de Versailles du 28 octobre au 1er novembre 2015. Tous les grands noms du jeu vidéo attendent joueurs et familles pour une édition encore plus intense.

La Paris Games Week, qui aura lieu du 28 octobre au 1er novembre 2015 à Paris Expo - Porte de Versailles, est le rendez-vous, désormais incontournable du jeu vidéo en France.

La 6ème édition de la Paris Games Week investira 60 000 m2 des halls 1 et 2.1 de Paris Expo - Porte de Versailles en 2015, soit 20% de surface en plus. Toutes les composantes qui ont fait le succès du salon seront à nouveau réunies pour les joueurs, leurs familles et les communautés : nouveautés de fin d'année, avant-premières 2016, compétitions internationales eSport... constructeurs, éditeurs et accessoiristes réservent à tous de nombreuses surprises.

En 5 ans, la Paris Games Week a su s'imposer durablement dans le paysage international des rendez-vous du jeu vidéo et bat chaque année des records de fréquentation. En 2015, elle vise ainsi les 300 000 visiteurs.

L’industrie du jeu vidéo a vécu une révolution sans précédent, marquée par l’arrivée de la génération 8 de consoles de salon, véritable avancée technologique et créative bousculant les codes traditionnels du jeu : plus de connectivité, de partage et d’immersion. Les consoles de nouvelle génération ont connu le meilleur démarrage de l’histoire, ce qui confirme l’entrée de l’industrie dans un nouveau cycle prometteur. Le renouvellement du parc très rapide ouvre de belles perspectives pour les nombreux jeux annoncés cette année. La Paris Games Week sera sans conteste le lieu pour découvrir en avant-première toutes ces nouveautés qui exploitent les possibilités offertes par cette nouvelle génération.

Les rendez-vous incontournables de la PGW 2015 :
Comme chaque année constructeurs, éditeurs, accessoiristes mais aussi les plus grandes compétitions e-Sport au monde avec l’emblématique Coupe du Monde des Jeux Vidéo présente pour la 5e année consécutive, seront de la partie ! Créée pour tous les gamers passionnés, la PGW s’est également imposée comme un rendez-vous familial où se côtoient des jeux pour tous, à l’image de l’industrie.

Désormais incontournable, la Paris Games Week Junior investit un hall entier pour proposer aux 3-12 ans la découverte de tous les jeux vidéo qui leur sont dédiés. Après le succès de l’espace « Jeux : Made in France » , lancé sur l’édition 2013, la PGW consacrera cette année encore une zone aux studios français de jeux vidéo pour y découvrir leurs créations et partager avec eux leur passion.

Le salon Paris Games Week 2015, un événement à ne pas manquer !

Infos Pratiques:
Site: Paris Games Week
Du 28 octobre au 1er novembre 2015

Tarifs en prévente :
- 11€ (tarif jeune, étudiant)
- 16€ (plein tarif)
- Tarif unique à 17€ pour la journée du samedi

Tarifs en caisse :
- 12€ (tarif jeune, étudiant)
- 17€ (plein tarif)
- Tarif unique à 17€ pour la journée du samedi


Gratuit pour les enfants de moins de 7 ans.
1 billet est valable pour une journée et pour une personne

Page Facebook pour les bons plans et nouveautés

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

Nos articles LOISIRS sur sortiraparis.com

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de lolo92130

    lolo92130 le 03/11/12 à 11h59

    Nous y sommes allés hier, jeudi 2 novembre : 1 adulte et 4 enfants de 10 à 12 ans soit 50 euros... Une HORREUR !!!

    Arrivés vers 14h00, sans attente pour entrer car nous avions pris nos billets sur internet (aucun contrôle d'ailleurs alors qu'il est stipulé qu'un justificatif sera demandé pour le tarif du billet choisi).
    Première impression : l'odeur ! Nous avons été submergés par l'odeur de transpiration dès que nous sommes entrés (pourtant espace grandiose) et la saleté des lieux. J'ai glissé (canettes de C... Zéro distribuées gratuitement et jetées par terre une fois bues) ou trébuché sur la moquette défraîchie et mal collée, sans oublier la tonne de papier au sol (pubs diverses et variées sur les jeux et matériels vidéos...)
    Deuxième impression : aucune organisation, en dessous de tout, avec parfois 2h00 d'attente pour passer 10 mn sur la démo d'un jeu... ou bien attendre des heures avant qu'un joueur (qui lui aussi a attendu longtemps) daigne vous laisser sa place devant l’écran tant désiré !!!
    Troisième impression : option « boîte de sardines ». Il y avait tellement de monde (tant mieux pour les organisateurs qui se targueront sans doute de la réussite de cette édition), du coup il y faisait une chaleur inconfortable et vous transpirez à votre tour car par cette saison vous êtes couverts (trop pour venir au Paris Games Week) et vous dêvétir n'est pas la solution car vous vous devenez le "porte-manteau" de vos accompagnants... On passe son temps à bousculé ou être bousculé par inadvertance.
    Au bout d'1h30, à tourner l'âme en peine pour essayer de tester un jeu, au milieu de jeunes gens parfois hystériques (certains stands organisent des challenges en direct avec une centaine de jeunes en délire devant la scène, des clameurs et la puissance de la musique vomie par les enceintes à réveiller le smorts), les enfants ont demandé d'eux-mêmes à partir, une énorme déception en prime...
    INTERDITS :
    - petit enfant (gratuit pour les - de 7 ans) d'où poussette (pour certains) : là vous cherchez vraiment les ennuis ! ou voire même un enfant de - de 16 ans : en-dessous, ils sont ignorés, bousculés car pas assez grands pour se frayer un passage…
    - Le pull polaire, écharpe, etc : tenue adaptée = T-shirt sinon vous baignez dans votre jus
    - L'espoir de jouer aux jeux proposés à moins d'être mal élevé et doubler, et passer devant vos compagnons d'infortune

    Point positif :
    - Sk….. Giants : c’est le seul stand (qui n’intéressait pas trop mes enfants) qui avait une organisation qui permettait aux plus jeunes d’y trouver leur intérêt.
    - la sortie de ce lieu : vous respirez de nouveau de l'air sain et surtout vous retrouvez un monde réel avec des gens qui reprennent un comportement "classique".

    EN GROS A FUIR à moins d'être un des hystériques croisés qui n'a à priori que cette journée pour exprimer sa vraie nature (ça c'est ce qu'ils croient, et ça fait peur !!!).

  • Avatar de lolo92130

    lolo92130 le 03/11/12 à 11h57

    Nous y sommes allés hier, jeudi 2 novembre : 1 adulte et 4 enfants de 10 à 12 ans soit 50 euros... Une HORREUR !!!

    Arrivés vers 14h00, sans attente pour entrer car nous avions pris nos billets sur internet (aucun contrôle d'ailleurs alors qu'il est stipulé qu'un justificatif sera demandé pour le tarif du billet choisi).
    Première impression : l'odeur ! Nous avons été submergés par l'odeur de transpiration dès que nous sommes entrés (pourtant espace grandiose) et la saleté des lieux. J'ai glissé (canettes de C... Zéro distribuées gratuitement et jetées par terre une fois bues) ou trébuché sur la moquette défraîchie et mal collée, sans oublier la tonne de papier au sol (pubs diverses et variées sur les jeux et matériels vidéos...)
    Deuxième impression : aucune organisation, en dessous de tout, avec parfois 2h00 d'attente pour passer 10 mn sur la démo d'un jeu... ou bien attendre des heures avant qu'un joueur (qui lui aussi a attendu longtemps) daigne vous laisser sa place devant l’écran tant désiré !!!
    Troisième impression : option « boîte de sardines ». Il y avait tellement de monde (tant mieux pour les organisateurs qui se targueront sans doute de la réussite de cette édition), du coup il y faisait une chaleur inconfortable et vous transpirez à votre tour car par cette saison vous êtes couverts (trop pour venir au Paris Games Week) et vous dêvétir n'est pas la solution car vous vous devenez le "porte-manteau" de vos accompagnants... On passe son temps à bousculé ou être bousculé par inadvertance.
    Au bout d'1h30, à tourner l'âme en peine pour essayer de tester un jeu, au milieu de jeunes gens parfois hystériques (certains stands organisent des challenges en direct avec une centaine de jeunes en délire devant la scène, des clameurs et la puissance de la musique vomie par les enceintes à réveiller le smorts), les enfants ont demandé d'eux-mêmes à partir, une énorme déception en prime...
    INTERDITS :
    - petit enfant (gratuit pour les - de 7 ans) d'où poussette (pour certains) : là vous cherchez vraiment les ennuis ! ou voire même un enfant de - de 16 ans : en-dessous, ils sont ignorés, bousculés car pas assez grands pour se frayer un passage…
    - Le pull polaire, écharpe, etc : tenue adaptée = T-shirt sinon vous baignez dans votre jus
    - L'espoir de jouer aux jeux proposés à moins d'être mal élevé et doubler, et passer devant vos compagnons d'infortune

    Point positif :
    - Sk….. Giants : c’est le seul stand (qui n’intéressait pas trop mes enfants) qui avait une organisation qui permettait aux plus jeunes d’y trouver leur intérêt.
    - la sortie de ce lieu : vous respirez de nouveau de l'air sain et surtout vous retrouvez un monde réel avec des gens qui reprennent un comportement "classique".

    EN GROS A FUIR à moins d'être un des hystériques croisés qui n'a à priori que cette journée pour exprimer sa vraie nature (ça c'est ce qu'ils croient, et ça fait peur !!!).