This page is not available in your language, please, choose yours

Noël : du nouveau pour ricard

Publié le 1 décembre 2008 Par Clément D.

A l’occasion des fêtes de fin d’année, la bouteille Ricard revêt une nouvelle parure, moderne et haute en couleurs, créée par Thomas Lélu. Cet artiste plein d’humour qui entrechoque avec transgression l’art et la littérature a ainsi conçu une oeuvre décalée qui nous plonge dans l univers du rituel Ricard.

Pour Thomas Lélu, «cette série limitée est une sorte de figure libre façon Pollock : un ruissellement de petites taches de couleur». Ce mix coloriel, à dominante jaune et bleu, incarne ainsi le rituel Ricard, lorsque l'eau se mélange progressivement au Ricard. «J'ai imaginé en effet, souligne Thomas Lélu, que lors du fameux rituel ces filets d'eau pouvaient s'écouler librement suivant le désir de chacun mais aussi que leur rencontre avec Ricard devait être une fusion pleine de fraîcheur et de finesse». Quant à la typographie, Thomas Lélu a créé volontairement «une écriture naturelle, à l'image de cet apéritif.»
Cette bouteille, éditée en série limitée, sera en vente exclusivement chez Monoprix à partir de mi-décembre 2008 au prix public indicatif de 16,11 euros.

Plasticien, écrivain, vidéaste, photographe, directeur artistique, présentateur du Téléshopping du magasin Colette, scénographe du concert de Julien Doré... Thomas Lélu se qualifi e lui-même de touche-à-tout boulimique tout en avouant s'ennuyer très vite lorsqu'il travaille seul. Il aime ainsi collaborer avec des musiciens en réalisant par exemple un clip pour Philippe Katerine, avec des marques comme Uniqlo ou GAP pour le magasin Colette, avec des magazines comme Elle, Playboy ou des Galeries comme la Galerie Emmanuel Perrotin.
Thomas Lélu, qui a fait de l'humour son medium, aime aussi «amuser la galerie» en exposant ses oeuvres à la galerie Dominique Fiat ou lors de l'exposition Offshore à la fondation d'entreprise Ricard ou encore lors du dernier Festival de Calvi : des peintures bubble gums avec une frénésie de matière et de couleurs, des accumulations de tubes en référence à Arman, des photos tachées ou des autoportraits le représentant en train de boire un pot de peinture, des festins graphiques comme «Ready Made in China» , «Cosmic Jagger»... La collision des mots fait aussi partie de son quotidien. Avec à son actif 3 romans et 7 livres dont le fameux «Manuel de la photo ratée» et «Je m'appelle Jeanne Mass» qui sera adapté au cinéma fi n 2009, cet agitateur n'hésite pas à revendiquer haut et fort son rejet du labeur et du travail fastidieux pour jouir du danger de la légèreté.
Après avoir collaboré avec Elle cet été, Thomas Lélu participe en septembre à la Cosmic Galerie à une exposition collective, curatée par Pierre Bismuth, crée un T-shirt pour GAP qui sera en vente chez Colette et vient de publier son dernier ouvrage «Jacques Daniel Nick Oussama» chez Léo Scheer qui confirme le caractère jubilatoire de sa création.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement