This page is not available in your language, please, choose yours

Le travail du dimanche, un débat silencieux

Publié le 13 juillet 2009 Par Mélanie B.
Travail du dimanche, Assemblée, UMP, zones touristiques et thermales

Le 14 juillet, comme les autres jours fériés, comme le dimanche, fait toujours l'objet de cette interminable polémique autour du travail.

Qu'en est-il à l'heure actuelle ? Les magasins seront-ils ouverts demain à Paris ? Qui de l'UMP ou du PS l'a remporté ? La semaine passée, le débat a fait rage à l'Assemblée. Pourtant, bon nombre d'entre nous il faut l'avouer, étions bien plus préoccupés par la cérémonie d'hommage au King que par cette énième rixe au Palais Bourbon.

Il est temps donc, de revenir sur les événements passés et à venir. L'épisode, pour ne rien perdre de son mordant, commence par une invitation de notre président à son parti d'" y aller " et à de pas se montrer " mou du genou ". Les esprits ainsi échaudés, le débat peu commencer. Le texte présenté cette fois, doit mieux cerner le cadre de cette nouvelle législation et définir les enjeux dans les zones touristiques et thermales. Peut-on toutefois fixer des délimitations sans débordement, sans que les proches voisins n'aient, à leur tour, envie de profiter de cette ouverture économique ? Question complexe qui ouvre une brèche à l'opposition, couplée par l'absence de contrepartie proposée à ces employés des communes touristiques. Vendredi pourtant, retournement de situation : le PS a épuisé son temps de parole tandis que l'UMP a fait l'économie de trop de bavardages. Bilan : plus d'interlocuteur pour se prêter à l'exercice des joutes oratoires, le silence règne désormais au cœur d'un débat ouvert et alors même que la proposition de loi doit être soumise au vote des députés mercredi prochain.

Les Galeries Lafayette anticipent le résultat puisqu'en cette période de soldes, l'enseigne a décidé d'ouvrir ses portes demain, mardi 14 juillet. Le personnel présent sera payé double, quant à tous les salariés qui favoriseraient leur vie familiale et personnelle en "s'absentant', ils perdraient une journée de travail... Silencieux mais agressif.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement