This page is not available in your language, please, choose yours

Septembre 2011 : les nouveautés de la rentrée au printemps

Publié le 22 juillet 2011 Par Lydie B.

Infos pratiques


64, bd Haussmann
75009 Paris 9

A la rentrée, Printemps joue la carte des nouveaux talents avec, entre autres l’arrivée d'Altuzarra, Felipe Oliveira Baptista, Peter Pilotto, Erdem à la boutique Maria Luisa. Printemps joue aussi la carte de la découverte avec la venue des enseignes internationales : la jeune marque espagnole Bimba & Lola et le collectif international Surface to Air basé à Paris. Printemps nous propose également en exclusivité les modèles d’Alexander McQueen et Alexander Wang. Et spécialement pour les hommes, attention à l’arrivée de Topman au Printemps Homme. Printemps va vous faire aimer la rentrée !


Les jeunes créateurs
à la boutique Maria Luisa : Huit nouveaux créateurs se retrouvent à la
boutique Maria Luisa. Le français ALTUZARRA,
qui vous propose pour cette saison une collection combinant nonchalance et esprit rebelle des années 90. Le portugais Felipe Oliveira Baptista, cette saison, joue sur les effets de
textures et de matières. La marque Peter
Pilotto
, formée par les deux designers Peter Pilotto et Christopher DeVos,
qui nous présentent une collection à la fois stricte et sauvage, inspirée du
classique manteau trois quart Leniniste. Le canadien Erdem, qui joue cet hiver la provocation subtile : des robes
tombant à mi-genou, des blouses au dos, inspirées par Jason Pollack.
L’irlandais JW Anderson, qui
caractérise sa collection d’hiver par son androgynie et son mélange des genres.
Le belge d’origine italienne, Anthony
Vaccarello
, qui vous propose une collection aux différentes influences
d’artistes avec la couleur noire comme dominante. Le jeune Richard Nicoll, qui a crée des robes et tuniques à panneaux
rectangulaires plus longs derrière et des joggings de mousseline découverts sur
des parkas. Et enfin le japonais Horiyoshi
The Third
, des vêtements qui puisent leur inspiration de l’art d’un maître
en tatouages. Cette saison, Maria Luisa a choisi d’illustrer la collection
unique de longues étoles peintes de kakemono.
Printemps joue la
carte de l’international : Adulée à Madrid, la jeune marque espagnole Bimba & Lola inaugure un joli espace
au Printemps Haussmann. Fraîches, légères et spontanées, les créatrices Maria
et Uxia Dominguez amènent la movida espagnole au cœur de Paris ! Elles
s’adressent aux jeunes femmes citadines et très féminines, esprit ethnique
chic. Créée en 2005, la marque compte aujourd’hui plus de 100 boutiques à travers le monde ! Quand à Surface to Air, il s’agit d’un
collectif crée au début des années 2000 à Paris. Il s’étend sur plusieurs
champs d’activités : la musique, le cinéma, la mode, la photographie, le
design et le conseil en communication. Cette saison, la féminité renoue avec
son côté sauvage : blouses féminines, pulls en mohair, pantalons serrés se
mélangent au cuir, à la maille pour une attitude toujours cool et chic.




Les Alexander McQueen
et Wang son au Printemps : La seconde ligne McQ renaît avec la collection Automne-Hiver 2011. Robes, blousons
en cuir, tartan sous toutes ses formes, avec une gamme de couleur toujours
sobre. A la tête de cette ligne urbaine et rock, la nouvelle directrice
artistique de la maison, Sarah Burton. Cette nouvelle ligne veut se mettre au
diapason de sa clientèle en utilisant les mêmes codes. Une ligne donc plus
accessible mais haut de gamme. Pour cette saison hivernale, la maison Wang annonce le grand retour du sexy,
du chic décontracté et du luxe. Cette collection donne naissance à des
blousons aviateurs transformables en poncho, des blazers de coupe masculine et
des vestes de smoking aux manches bouffantes.


Topman dès septembre
au Printemps Homme : Créée en 1978 en Angleterre, la griffe Topman s’est imposée depuis quelques
années comme une référence, en proposant des pièces originales, des basiques,
des accessoires. Un mélange des genres, du branché au classique. Cette saison,
la collection évoque le Paris des années 50, celui des clubs de jazz enfumés.
Les gilets font leur apparition, se mélangent aux pantalons taille haute,
portés avec de grosses chaussures lacées. Et sur les manteaux, de
la fausse fourrure, apporte une touche de luxe à cet hiver !


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement