This page is not available in your language, please, choose yours

Franc succès pour la collection biologik de kanabeach

Publié le 30 mai 2008

Infos pratiques


78, rue Jean Jacques Rousseau
75001 Paris 1

Kanabeach est une marque bretonne qu'on adore car tous les vêtements ont toujours un petit truc en plus, une touche d’originalité qui fait la différence. Que ce soit par le coté déstructuré, les boutons, les zips, les motifs, les matières, les couleurs et même les vêtements transformables, la Kanabeach touch se remarque !

Sous le slogan fédérateur de « All different but all together », Kanabeach a un style plutôt cool et surfwear qui puise son origine chez les surfeurs-créateurs brestois de la marque qui, pour la petite histoire, ont commencé en imprimant eux même les t shirts dans leur cave ! Venons en maintenant au cœur du sujet : Kanabeach n’a pas attendu le Grenelle de l’environnement pour se soucier de la sauvegarde de notre planète car, déjà en 1996 (il y a plus de 10 ans !), la marque lançait sa collection Biologik.
Toute une ligne de vêtements fondée sur les caractéristiques écologiques, biologiques et équitables de la culture du chanvre avec en plus l’objectif d’utiliser les procédés les moins polluants pour transformer la plante en tissu puis en vêtement ou accessoires. Autrement dit : une très bonne alternative au coton qui, en plus, ne dénature pas le style Kanabeach puisque le chanvre permet aussi moultes extravagances de couleurs et de conception !
Ok, c’est très flashy mais aussi trendy avec ses rayures et ses 2 poches plaquées. Ou, en version plus soft, le pantalon « ringo » en toile de chanvre toute légère (parfait pour l’été !) accompagné de la chemise « henry » dont je trouve les finitions très sympa (poches poitrine avec contours, boutons sur le devant, pattes sur les épaules, écussons) et la composition originale : chanvre, polyester recyclé et coton organique. Et pour les plus « audacieux », elle existe aussi en orange !
Et en plus, 1% du chiffre d’affaire réalisé par la collection Biologik est reversé à des associations de protection de la nature. Il n’y a donc pas une seule raison d’hésiter !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement