This page is not available in your language, please, choose yours

Ligue 1 : notes > des attaquants inoffensifs

Publié le 2 décembre 2008
Ligue 1 : Notes > Des attaquants inoffensifs

Si Paris a perdu à Rennes dimanche, il ne peut s’en prendre qu’à lui-même tant il y avait la place de faire mieux. Encaissant un but en fin de première période par le revenant Bruno Cheyrou, les Parisiens ont ensuite tout tenté en seconde mais sont tombés sur un très bon Douchez qui a, sans mauvais jeu de mot, douché l’enthousiasme des Kezman et consorts. Le Serbe ainsi que Hoarau, Sessegnon et Giuly font partie des déceptions de cette partie. Par contre, la défense s’est bien comportée avec un Sammy Traoré taille patron.

Landreau (6) : Semble t-il masqué par Sow sur la frappe de Cheyrou qu’il aurait pu largement détourner, le portier parisien a par ailleurs réalisé quelques beaux arrêts comme sur la frappe de Pagis en première période qu’il dévie du bout des gants sur sa barre (25e), ou encore ce beau réflexe devant une tête de Jérôme Leroy (62e).



Ceará (5.5) : Leroy n’étant pas gaucher, le Brésilien n’a pas eu beaucoup de duels à disputer avec l’ancien Parisien. Le latéral a bien tenu son couloir et a tenté de multiplier les montées en seconde période mais ses centres ont manqué de précision.



Camara (6) : «Zoum» semble être revenu à un bon niveau. Il avait de quoi faire dimanche soir devant le remuant Briand ou la malice de Pagis. Et il s’en est plutôt bien tiré.



Traoré (7) : Le Malien a tout d’un patron de défense. Très sûr de lui, il n’a jamais semblé paniqué lorsque les Rennais se sont mis à trouver les espaces en contre en seconde période. Impérial dans les airs, il ne s’est jamais embarrassé et a privilégié l’efficacité.



Armand (7) : L’ancien Nantais semble retrouver son niveau de 2006-2007. Dans son attitude, on sent un autre joueur par rapport à la saison dernière. Il s’est rarement contenté de rester à sa position d’arrière et a souvent apporté le danger dans le camp adverse. Dommage que sa volée sur un corner et une remise de Traoré trouva la parade réflexe de Douchez (66e).



Makelele (5.5) : Le capitaine parisien a semblé un peu en-dedans malgré quelques gestes de classe dont il a le secret. S’il s’en est souvent sorti par l’expérience, il fut tout de même pris de vitesse à plusieurs reprises. Récoltant un jaune en fin de première mi-temps, il aurait pu en écoper d’un deuxième après un coup de coude sur Pagis et un geste limite sur Briand.



Clément (5.5) : Prestation plutôt neutre du milieu parisien qui a bien comblé les brèches et cherché à combiner avec ses deux compères gauchers, Rothen et Armand. Avec plus ou moins de réussite. Remplacé pour des raisons tactiques par Luyindula (74e) qui n’a pas évolué à sa meilleure position, en milieu gauche. Il a sans cesse repiqué dans l’axe mais n’a jamais pu se montrer utile.



Sessegnon (5) : Auteur de belles accélérations balle au pied qui ont perturbé Bocanegra, il a toujours cette manie de mal finir ses actions en ajustant pas assez ses passes ou même ses frappes qui sont pour la plupart non cadrées à chaque fois. Remplacé, légèrement touché, par Kezman (5) (55e) qui a servi d’appui derrière Hoarau et a été l’auteur de quelques bonnes déviations. Mais il a gâché quelques opportunités de contre ainsi que deux occasions, l’une en butant sur Douchez (65e), l’autre en envoyant sa frappe du gauche dans les bras du portier rennais (72e).



Rothen (4) : Le milieu gauche est incontestablement la plus grosse déception de ce début de saison. Il reste important par sa capacité à jouer long de son couloir mais le problème c’est que ses centres ne trouvent plus preneurs. Que dire de ses coups de pied arrêtés sur lesquels il vaut mieux ne pas revenir. Une bonne occasion à son actif mais sa frappe a été détournée par Douchez (53e). Il sauve dans la foulée sur sa ligne une tête de Mangane (54e). Passé dans l’axe à côté de Makelele après la sortie de Clément, il a terminé le match dans l’anonymat.



Giuly (4.5) : Inutile en première période malgré une bonne occasion juste avant le but rennais mais il dévissa sa frappe du gauche (43e), il est passé à droite après la sortie de Sessegnon. Même s’il y a eu un léger mieux, il s’est révélé assez improductif.



Hoarau (4) : Le Réunionnais a réalisé son plus mauvais match depuis son arrivée. Manquant beaucoup de ses contrôles, il avait un client devant lui en la personne de Mangane qui l’a bien contenu. Sur les longues balles envoyées vers lui, les Rennais ont choisi de jouer les deuxièmes ballons afin d’intercepter ses déviations, ce qui était plutôt malin. Aucune occasion à mettre à son actif par ailleurs, si ce n’est sur un centre de Rothen où il effleure le ballon qui passe à côté (58e).



Le Guen (5) : Que reprocher à Le Guen ? L'entraîneur parisien a tout tenté et effectué un coaching de circonstance même si l’entrée de Luyindula dans l’axe aurait été plus judicieuse. Même si tout le monde lui tombe dessus après son turn-over le jeudi précédent, il est évident que l’effectif parisien est limité et qu’il le fallait. Il devrait de nouveau faire jouer une équipe remaniée mercredi soir au City of Manchester Stadium.



Prestation plutôt correcte de Monsieur Ennjimi (5). Il aurait pu peut-être expulser Makelele.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement