This page is not available in your language, please, choose yours

Bourillon - "je ne partirai pas cet hiver"

Publié le 6 décembre 2008
Bourillon - "Je ne partirai pas cet hiver"

Grégory Bourillon s'est exprimé sur le site officiel sur sa situation actuelle ainsi que celle du PSG. Il espère finir l'année 2008 de la meilleure des manières...

» Son statut de remplaçant

"Je ne suis pas titulaire à part entière alors forcément j’aspire à plus jouer. Quand le coach me donne du temps de jeu, je me donne au maximum, que ce soit au milieu ou en défense. Ce n’est pas évident de jouer de temps en temps surtout au niveau de la confiance. Même si mes performances sont plus ou moins bonnes, je m’adapte et je fais au mieux. La concurrence est saine et les joueurs sont intelligents. Chacun a ses ambitions personnelles, mais tout le monde pense au collectif et accepte sa situation pour que l’équipe soit au mieux. Tout le monde est donc positif dans son comportement."



» Une volonté de rester

"J’ai des ambitions personnelles et je veux atteindre certains objectifs. Je veux donc m’en donner les moyens. C’est vrai que Saint-Etienne a montré son intérêt pour me recruter, mais je ne veux pas partir en cours de saison. Je n’ai pas fait ce que je voulais réaliser à Paris. Les négociations avec les Verts ne sont donc pas allées loin car il n’y avait aucun intérêt de ma part. Je ne partirai pas cet hiver. Je pense, j’espère, que les choses peuvent tourner en ma faveur, sinon je serai déjà parti."



» Le match du Mans

"Pour moi, le match de dimanche fait parti d’une série de trois rencontres qui sera très importante. Nous pourrons tirer un vrai bilan après les rencontres face au Mans, Auxerre et Valenciennes. Avec de bons résultats, nous pouvons réaliser une belle opération et ainsi passer Noël au chaud. Nous ne devons donc pas rater l’occasion de se mettre dans une situation confortable. Les matches retour sont souvent différents. Pour moi, un nouveau championnat va alors débuter après la trêve."



» Un meilleur début que la saison dernière

"C’est une question de confiance. Je ne pense pas que nous avions peur de jouer au Parc l’an dernier, mais c’est plus facile quand tout le monde tire dans le même sens et que tout tourne en notre faveur. Le facteur chance est également à prendre en compte. Contre Bordeaux, le match nul aurait été logique. Contre Nantes, pareil, mais à chaque fois nous avons réussi à prendre trois points. Ces deux rencontres nous ont alors placé dans une spirale positive."




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : bourillon, club

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement