This page is not available in your language, please, choose yours

Ligue 1 : paris confirme ses intentions ! (après-match)

Publié le 7 décembre 2008
Ligue 1 : Paris confirme ses intentions ! (Après-match)

Paris l’emporte (3-1) face à une équipe mancelle ambitieuse mais qui a fini par s’épuiser. Les Parisiens ne se sont pas procurés beaucoup d’occasions mais ont eu le mérite cette fois-ci de les convertir en buts. Hoarau, auteur d’un doublé, est seul meilleur buteur du championnat avec dix buts inscrits, alors que Luyindula a clôturé la marque. Le PSG est 5eme du championnat.

» Tactique des deux équipes



PSG : Le Guen a aligné son 4-4-2 traditionnel. Sessegnon un temps incertain était bien présent.

Le Mans : Dispositif en 4-5-1 avec un trio Maïga-Le Tallec-Dossevi derrière Gervinho en pointe.



» Le Mans tient tête à Paris mais Hoarau fait la différence



Paris tentait de mettre la pression en début de match et Rothen allumait la première mèche mais sa frappe était captée par Pelé (3e). Le Mans réagissait ensuite en faisant bien circuler le ballon. C’est surtout la faculté des vifs attaquants manceaux à se placer dans les intervalles qui perturbait les milieux parisiens. Ainsi, il fallait deux sauvetages d’Armand pour stopper des visiteurs entreprenants, l’un sur un centre en retrait de Dossevi qui avait enrhumé au préalable Traoré (10e), l’autre sur une incursion du même Dossevi et bien taclé dans sa surface par le latéral gauche (17e).



Les hommes de Le Guen se décidaient alors à aller de l’avant et touchaient du bois sur un coup-franc de Rothen dévié de la tête par… Paulo André, tout près du csc (21e). Les Parisiens étaient dans une bonne phase et finissaient par trouver la faille à la suite d’une bonne pénétration de Sessegnon plein axe qui lançait sur orbite Hoarau dans la surface, le Réunionnais ne tremblant pas face à Pelé et le trompant du gauche (1-0, 23e). Les Franciliens décidaient ensuite de laisser le ballon aux Sarthois et négociaient mal les contres. Makelele perdait même un ballon dangereux et faisait faute sur Le Tallec. Sur le coup-franc, Coutadeur envoyait Cerdan égaliser de la tête (1-1, 31e).



Les Parisiens connaissaient un petit moment de flottement, vite effacé par une occasion d’Armand qui ne cadrait pas son coup de tête sur un corner de Rothen (34e). Hoarau était plus adroit et combinait bien avec Giuly qui lui remettait parfaitement dans la course. Sa frappe du gauche faisait ensuite mouche et passait entre les jambes de Pelé (2-1, 39e). Avec ce 10eme but, Guillaume Hoarau devenait meilleur buteur de Ligue 1. Le MUC était assommé mais parvenir à réagir par Dossevi qui concluait cette première période mais sa frappe, légèrement déviée, était détournée du pied par Landreau (44e).



» Le Mans tente de presser mais Paris tient bon



Au retour des vestiaires, Bertucci décide de mettre en pointe Maïga et de mettre Gervinho sur le côté. Coaching presque gagnant puisque le premier nommé, à la réception d’une déviation de Le Tallec, réalise une volée sublime qui échouait juste à côté du but de Landreau (47e). L’attaquant manceau était dans les bons coups puisqu’il profitait d’un beau une-deux avec Dossevi pour se mettre en bonne position mais enlevait trop sa frappe du gauche (56e). Les Manceaux étaient très entreprenants et obligeaient leurs hôtes à se replier bas.



Mais Paris laissait passer l’orage autour d’un Traoré qui se rattrapait de sa première période et repoussait tout sur son passage. Le Parc appréciait et clamait des « Sammy, Sammy » dans tout le stade. Le Guen faisait entrer Sakho pour solidifier sa défense, faisant passer Armand milieu gauche à la place d’un Rothen plus que moyen. Luyindula entrait également et allait profiter d’une merveille d’ouverture de Sessegnon pour défier Pelé et le tromper avec sang-froid (3-1, 87e).



Le dernier buteur pouvait fêter de manière démonstrative cette réalisation avec la tribune Auteuil, Paris l’emporte pour la première fois au Parc par deux buts d’écart même si la manière n’a pas forcément été là.



» Paris retrouve le sourire et va devoir enchaîner



Après la défaite à Rennes, Paris s’est bien rattrapé avec ce succès arraché tout de même contre des Sarthois pas du tout impressionnés par le Parc. Les Parisiens ont pu compter sur un Hoarau adroit devant le but même si dans le jeu il a vécu une première période difficile avant de se racheter au fil du match. Sessegnon aura encore une fois été irrégulier mais finit cette rencontre avec deux passes décisives au compteur. En défense, Camara a montré une nouvelle fois son retour en forme alors que les latéraux furent très appliqués.



Avec 29 points, le PSG est donc cinquième, à un point du troisième, Rennes, et à deux de l’OM, deuxième. Un bon classement qu’il conviendra de conserver lors des deux prochaines rencontres. Le prochain déplacement aura lieu à l’Abbé-Deschamps chez une équipe auxerroise qui joue plutôt bien mais qui manque d’adresse devant le but. Il faudra donc garder la même concentration et espérer décrocher un bon résultat pour poursuivre sur cette bonne lancée. Car pour la première fois depuis longtemps, Paris passe l’automne sans encombres ou presque…




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement