This page is not available in your language, please, choose yours

Valenciennes : notes > des erreurs préjudiciables

Publié le 23 décembre 2008
Valenciennes : Notes > Des erreurs préjudiciables

Hier soir, le Paris Saint-Germain, qui a concédé le match nul contre Valenciennes (2-2), a montré de très belles choses, mais a aussi commis des erreurs, en témoignent les buts encaissés. Des erreurs qui ont coûté cher, tout comme celle de l’arbitre et de ses assistants, qui ont "oublié" un but de Sessegnon. Néanmoins, erreur d’arbitrage ou pas, Paris devra être plus attentif en défense après la trêve. Devant, il y a eu de belles séquences, et l’équipe de la capitale a eu des opportunités.

Landreau (5) : Le portier parisien a réalisé un bon arrêt en début de rencontre, sur une tête de Belmadi. Mais il n’a pas été décisif sur les buts valenciennois et s’est même montré assez statique sur le second. Peu inquiété par ailleurs.



Ceará (5,5) : Défensivement, le Brésilien a déjà été meilleur, mais il faut dire que Sessegnon l’a rarement aidé. Le deuxième but valenciennois vient de son côté. Offensivement, c’est lui qui délivre la passe décisive sur le but d’Hoarau.



Camara (4,5) : L’ancien Stéphanois a réalisé un match assez tranquille et plutôt convaincant jusqu’au deuxième but valenciennois, sur lequel il est devancé par Pujol.



Traoré (4) : On peut peut-être lui reprocher son placement sur le premier but, mais pouvait-il anticiper une tête en retrait d’Armand ? En revanche, sur le second, il doit clairement faire preuve de plus de vivacité. Dommage, car il s’est montré concentré par ailleurs.



Armand (4,5) : Sa tête en arrière sur le premier but était malvenue puisqu’il a donné le ballon à Mater. Sinon, il a plutôt bien défendu sur son côté gauche et tenté d’apporter son aide en phase offensive.



Sessegnon (6) : Un match assez bizarre pour le Béninois, qui s’est beaucoup baladé sur le terrain et qu’on aura finalement assez peu vu sur le côté droit. Très à l’aise techniquement, le milieu offensif a souvent mis Valenciennes en danger sur ses accélérations, notamment en première période. Mais l’ancien Manceau a voulu trop en faire individuellement, a parfois manqué de clairvoyance et a loupé trop de transmissions. Il marque par ailleurs un but splendide sur une frappe de loin, mais l’arbitre s’est trompé et l’a refusé…



Makelele (6,5) : Le capitaine parisien est apparu en jambes, réalisant plusieurs interceptions précieuses et n’hésitant pas à s’offrir quelques percées afin d’apporter le surnombre. Toutefois, durant la mauvaise période parisienne, après le premier but valenciennois, il a lui aussi eu plus de mal.



Clément (6) : Il a une nouvelle fois beaucoup couru et pressé et s’est battu. Le milieu défensif a également confirmé sa nouvelle attitude dans les transmissions, jouant souvent vers l’avant, de façon pas toujours juste et précise cependant. Suppléé à la 87ème minute par Kezman.



Rothen (6) : Il a été irrégulier mais s’est montré globalement meilleur dans le jeu que lors de certains matches récents, avec de bons centres et surtout des coups de pied arrêtés dangereux. Mais son déchet reste trop important. Par ailleurs, bien sûr, il a redonné l’avantage aux siens, sur une action teintée d’opportunisme.



Giuly (5) : Une première mi-temps assez discrète au cours de laquelle il a connu peu de réussite, dans ses tentatives comme dans ses appels. L’ancien Romain a connu un début de seconde période du même acabit, avant de se montrer bien meilleur, de semer le trouble dans la défense nordiste et d’inquiéter Penneteau. Remplacé à la 75ème minute par Luyindula, assez discret.



Hoarau (6,5) : Il a marqué son onzième but de la saison, sur un superbe enchaînement contrôle de la poitrine - reprise de volée du droit. Auparavant, il avait déjà marqué, de la tête, mais son but avait été logiquement refusé pour hors-jeu. En seconde période, il rate d’un cheveu le cadre, sur une talonnade. A encore apporté son aide en phase défensive.



Le Guen (6) : L’entraîneur parisien avait logiquement reconduit l’équipe qui avait gagné cinq des six derniers matches de championnat, et avait pris soin, jeudi, d’économiser plusieurs d’entre eux. Mais cela n’a pas suffi. Au final, pas grand-chose à reprocher au Breton.



Les arbitres, Monsieur Layec et ses assistants (3), ont faussé le résultat de la rencontre en refusant un but à Sessegnon, alors que la balle avait bel et bien franchi la ligne.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de freaks

    freaks le 23/12/08 à 18h13

    Pk sortiràparis parle de foot...on aura tt vu sur "sortiraparis"...BOUUUUU

L'AGENDA

Annoncez votre événement