This page is not available in your language, please, choose yours

Edel - "le staff sait de quoi je suis capable"

Publié le 1 janvier 2009
Edel - "Le staff sait de quoi je suis capable"

A l’annonce de la titularisation d’Edel face à Montluçon, le site officiel du Paris Saint-Germain a décidé de faire plus ample connaissance avec ce jeune gardien à la double nationalité camerouno- arménienne.

Le joueur confie d’abord qu’il a profité de la trêve pour se ressourcer au Cameroun à l’occasion du mariage d’un de ses oncles. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le gardien a repris les chemins de l’entraînement avec un jour de retard sur ses coéquipiers. De retour, il a pu mesurer, s’il en était encore besoin, les rigueurs de l’hiver parisien. De quoi regretter la trentaine de degrés qui agrémentait son séjour camerounais.



Mais, dans l’esprit d’Edel, les vacances sont bel et bien finies. C’est que le gardien a "un match de Coupe de France à préparer" pour ce dimanche… "C’est le match piège par excellence ! Il faudra être sérieux et concentrés pour bien aborder ce match. On y va pour nous qualifier." Selon lui, rencontrer une équipe de CFA n’a rien d’une sinécure : "C’est toujours compliqué car tu ne connais pas l’adversaire." Comme Paul Le Guen, Edel redoute aussi les conditions climatiques supposées "difficiles". Néanmoins, le gardien remplaçant ne semble pas pris au dépourvu par cette convocation éclair puisqu’il fait montre de sa motivation à chaque entraînement. "Je profite donc de l’absence de Mika pour garder le but du PSG. Je suis comme un gamin qui attend sa chance, qui travaille. Je ne vais rien changer à mes habitudes. Le staff sait de quoi je suis capable", ajoute-t-il.



Alors qu’il a déjà connu une titularisation en Coupe de la Ligue cette saison (victoire 2-0 contre Nancy), Edel mesure le chemin parcouru depuis la saison dernière. Lors du championnat 2007-2008, il occupait le poste de 3ème gardien, loin derrière Landreau et Alonzo (parti depuis au FC Nantes). Il raconte : "Ce n’était pas évident car je m’entraînais avec le groupe pro sans participer aux matches le week-end. J’avais deux grands frères devant moi." A l’évocation de cette période, il estime, plein de lucidité, que le PSG abordait "chaque match de Coupe à fond, ce qui n’était pas toujours le cas en championnat." Aujourd’hui, il en est autrement en championnat mais Edel "espère que [leur] aventure en Coupe va durer le plus longtemps possible."



Il a conclu en évoquant la bonne relation qu’il entretenait avec Mickaël Landreau, l'habituel préposé au poste de gardien titulaire. D’après Edel, Landreau contribue à son épanouissement en terre parisienne : "Il m’apporte vraiment beaucoup. Il m’arrive de ne pas être bien dans ma tête et Mika trouve toujours les mots justes pour me remonter le moral. C’est rare de dire cela, mais pour moi il devient petit à petit une idole. J’apprends vraiment beaucoup à ses côtés."



Pour achever les présentations, déjà bien initiées par cette interview, quoi de mieux qu’une belle prestation d’Edel ce dimanche en Coupe de France ?




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, edel

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement