This page is not available in your language, please, choose yours

Caen : paris s'affirme (après-match)

Publié le 31 janvier 2009
Caen : Paris s'affirme (Après-match)

Paris s'impose face à Caen (2-0), grâce à deux réalisations de Hoarau et Luyindula. Les Parisiens auront peu souffert face à une terne formation normande. Le PSG est 3eme provisoire de Ligue 1, en attendant les rencontres de dimanche.

» Tactique des équipes :

PSG : 4-4-2 classique avec le retour de Makelele à la récupération. En l'absence de Rothen, Sessegnon était aligné à gauche, Giuly étant son pendant côté droit. Duo d'attaque Luyindula-Hoarau.

Caen : Composition également habituelle avec Seube remplaçant Gomis au milieu, Lemaitre en profitant pour se placer en latéral gauche. Savidan était aligné seul en pointe.



» Paris débute par une grosse frayeur, Luyindula vendange par la suite



Si la domination était parisienne en début de match, la première occasion était caennaise. Suite à une mauvaise passe en retrait de Camara vers Landreau, décidément très complices, Nivet défiait seul le portier parisien mais ce dernier remportait son duel (9e). Cette occasion réveillait les Parisiens et surtout Luyindula qui se procurait plusieurs occasions qu'ils ne parvenaient pas à convertir, par maladresse, notamment sur une terrible opportunité qu'il loupait seul face au but comme face à Sochaux (18e, 22e, 45e), ou parce-que Planté avait décidé de ne rien laisser passer (33e, 36e).



» Mais Hoarau parvient à débloquer le match



Au retour des vestiaires, les hommes de Le Guen repartaient de plus belle. Et suite à une mauvaise relance adverse, Clément sollicitait Planté qui repoussait sur Hoarau, lequel ouvrait le score et libérait le Parc (1-0, 49e). 13eme but pour le Réunionnais qui permettait aux Parisiens de ne pas douter davantage. De plus, Luyindula donnait une ampleur encore plus grande au succès parisien se dessinant en reprenant une frappe de Hoarau mal repoussée par Planté (2-0, 58e). Par la suite, Caen avait les occasions de réduire le score mais ni Toudic (72e), qui perdait son duel face à un Landreau vigilant, ni Deroin (73e), n'y parvenaient.



Le dernier mot revenait à Sessegnon qui, après un très beau slalom entre deux défenseurs adverses, gâchait son action en enlevant beaucoup trop sa frappe (78e). Le PSG s'impose donc tranquillement face à une faible équipe normande à la lutte pour le maintien. Une préoccupation lointaine pour les Parisiens qui sont plus que jamais en course pour les places européennes.



» Paris enchaîne



Face à Caen, les joueurs parisiens auront montré pour certains de belles dispositions. A commencer par Landreau qui a permis à Paris de ne pas douter dès le début du match. Sakho aura livré une bonne prestation mais Camara ne peut pas en dire autant en étant pas tout le temps serein derrière. En attaque, le duo Luyindula-Hoarau aura paru complémentaire, tandis que Giuly reste encore très perfectible.



Même si les deux derniers adversaires en championnat, Sochaux et Caen, ne représentent pas des foudres de guerre, il convenait d'assurer un six sur six afin de ne pas perdre du terrain sur les équipes de haut de classement. Voilà qui est fait avec l'objectif pour Paris d'accrocher un troisième succès de rang chez une équipe nantaise, sur la voie de la rédemption. Mais juste avant, c'est une demi-finale de Coupe de la Ligue qui attend Paris, face à Bordeaux au Parc. Une rencontre qui s'annonce compliquée mais à une marche du Stade de France, tout est possible avec le club de la capitale !




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement