This page is not available in your language, please, choose yours

Caen : les notes > du grand landreau

Publié le 1 février 2009
Caen : Les notes > Du grand Landreau

Hier soir, le Paris Saint-Germain a réalisé une prestation très convaincante en s'imposant 2-0 face à Caen. Les Parisiens ont en effet eu beaucoup d'occasions de marquer, ce qui est toujours positif pour une équipe. Après une première mi-temps de vendanges, Hoarau et Luyindula ont fait trembler les filets. Mais le scénario aurait pu être totalement différent si Nivet n'avait pas buté sur Landreau en tout début de rencontre. Le portier parisien a été très bon et mérite d'être mis en avant. Sakho, Sessegnon ou encore les deux défenseurs latéraux ont aussi été en vue. En revanche, Giuly et Camara ont déçu.

Landreau (8) : Gros match du portier parisien, qui a réalisé deux parades décisives - dont l'une en début de rencontre, à 0-0 - sur deux face-à-face et préservé sa cage inviolée. En outre, le gardien s’est montré très rassurant dans ses prises de balle, notamment aériennes, et a dégagé une énorme sérénité. Seul petit bémol : des relances pas toujours très précises. Mais on ne lui en tiendra pas rigueur.



Ceará (6) : Assez peu mis en danger, le Brésilien a comme d’habitude été solide en défense et a montré de belles choses balle aux pieds, notamment sur l’une de ses montées, où il réalise un petit festival au milieu de deux Caennais. Très satisfaisant, donc.



Camara (4) : Il a failli compliquer le match de son équipe à cause d'une relance pas assez appuyée mais heureusement, Landreau était là. Des difficultés ensuite, toujours dans les transmissions. En revanche, il fut meilleur dans les interventions. Pris en défaut tout de même sur l’appel en profondeur de Toudic, en fin de match.



Sakho (7) : Le défenseur, qui vient de prolonger son contrat avec le club de la capitale, a réalisé une très bonne prestation. Très solide physiquement, il a remporté bon nombre de duels et était souvent bien placé pour couper les trajectoires. Auteur d’une petite erreur en fin de match, lorsqu’il en a trop fait face à un Caennais au lieu de dégager le ballon ou de le transmettre à Landreau. Par ailleurs, il a lui aussi été pris sur l’action de Toudic en fin de rencontre.



Armand (6,5) : Comme Ceará, il est régulier sur son côté. Ben Khalfallah, vif et technique, aurait pu lui poser des problèmes, mais l’ancien Nantais s’en est bien sorti. Offensivement, il a un peu plus apporté que son coéquipier brésilien. D’ailleurs, il est au départ de l’action sur les deux buts parisiens.



Giuly (3,5) : Positionné dans le couloir droit - ce qu’il n’affectionne pas particulièrement, c’est vrai -, l’ancien Romain a déçu. Effacé, il n’a pas montré grand-chose, a perdu des ballons et n’a pas forcément fourni tous les efforts requis sur le plan défensif. Auteur d’une bonne passe pour Luyindula… et c’est à peu près tout. Remplacé par Chantôme à la 66ème minute. Le natif de Sens a concédé quelques fautes et s’est montré plutôt discret par ailleurs.



Makelele (5,5) : Efficace à la récupération, notamment en début de rencontre, l’ancien joueur de Chelsea a moins convaincu dans ses transmissions, comme cela arrive (trop) fréquemment. Un placement toujours intéressant et un match plutôt sobre pour le capitaine parisien.



Clément (6,5) : Défensivement, il ne nous a pas surpris : il a avalé kilomètre sur kilomètre et s’est bien battu. Offensivement, son attitude fut plus inhabituelle, et on l’a par exemple retrouvé sur l’ouverture du score grâce à son tir repoussé par Planté. Par ailleurs, du déchet dans la relance.



Sessegnon (7) : Positionné à gauche, comme à Ajaccio, il a été plus en vue qu’en Corse. Le Béninois n’a en effet pas hésité à provoquer les Caennais et leur a fait mal. Son action en fin de rencontre est un régal : isolé sur le côté face à deux défenseurs, il a réussi à les dribbler avant de tirer de peu au-dessus. Encore un peu de déchet dans les transmissions par ailleurs. Impliqué sur le second but - mais l’arbitre assistant n’a pas vu sa position de hors-jeu.



Luyindula (6,5) : Il a marqué le second but parisien et a mis les siens à l’abri. Mais auparavant, il avait raté de nombreuses occasions en première période. En vue et précieux malgré tout grâce à sa vivacité, il a été remplacé par Kezman à la 74ème minute. Le Serbe n’a pas vraiment eu le temps de se montrer.



Hoarau (7) : Sa taille a fait du bien, et il a même inquiété Planté, qui avait pourtant le droit de se servir de ses mains ! Pour le reste, l’ancien Havrais a été moins en vue que Luyindula dans le jeu. Malgré tout, il est directement impliqué sur les deux buts, inscrivant notamment le premier. De bons efforts défensifs par ailleurs. A terminé, comme parfois, à gauche, avant d’être remplacé par Pancrate (86ème minute).



Le Guen (6,5) : Il devait faire face à l’absence de Rothen et avait donc décidé de positionner Sessegnon à gauche, Giuly à droite et de maintenir Luyindula dans le onze de départ. Sans être géniale dans le jeu, son équipe s’est créée de nombreuses occasions et confirme ses progrès dans ce domaine. Concernant les changements, le Breton est passé en 4-3-3 en fin de match, avec notamment Hoarau à gauche. Ce n’était pas indispensable mais l’entraîneur parisien, à 2-0, pouvait se permettre de tester quelque chose.



L’arbitre, Monsieur Gautier (4), n’aurait pas dû accorder le deuxième but parisien pour cause de hors-jeu.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement