This page is not available in your language, please, choose yours

Asse : le guen - "ne pas se relâcher"

Publié le 14 février 2009
ASSE : Le Guen - "Ne pas se relâcher"

Lors de la traditionnelle conférence de presse de veille de match, Paul le Guen a livré ses impressions sur le site officiel du club à propos de la prochaine réception de Saint-Etienne ce samedi au Parc des Princes.

Le coach parisien commence par faire un point sur l’infirmerie. L’entraînement de ce vendredi lui a permis d’avoir plus d’informations pour composer son équipe notamment sur les cas Guillaume Hoarau et de Jérémy Clément. A propos du milieu, Paul le Guen affirme que sa blessure est "est un coup dur, c’est une pièce importante du jeu du fait de sa très forte complémentarité avec Claude Makélélé ainsi qu’avec les joueurs plus offensifs".



Il ajoute ne pas vouloir prendre de risque sous peine de voir son indisponibilité s’allonger : "Nous allons essayer de le protéger pour le mettre en situation de jouer. Mais il sera peut-être nécessaire de l’épargner ce week-end pour ne pas risquer de le perdre pendant plusieurs semaines". Sur l'attaquant il estime que cela ne posera de problème car ce dernier "n’a pas été arrêté longtemps et n’a donc pas perdu beaucoup de rythme".



Interrogé sur l’ASSE qui avait battu le PSG lors du match aller, le breton affirme qu’il s’agit d’un tout autre match du fait des dernières bonnes performances de son équipe : "aujourd’hui plus performants, on a trouvé une certaine stabilité. Notre jeu est plus varié, nous avons plus confiance en notre potentiel, et le public nous soutient énormément. Nous inspirons donc plus de craintes, ce qui n’est pas injustifié". Cependant il avoue se méfier "du fort potentiel offensif, avec des joueurs comme Ilan, Gomis et Payet".



En ce qui concerne les attentes du public qui pourraient être revues à la hausse du fait du bon classement du PSG, le technicien reste mesuré : " Je crois que notre public est réaliste. Il sait se faire son propre jugement. Il suffit de regarder l’effectif (…) Dire que nous avons les effectifs de Lyon et de Bordeaux, en terme de physique ou de puissance, serait un peu prétentieux…"



Le maintien acquis, le coach reste prudent sur les objectifs estimant rien n’est encore acquis: "nos ambitions ont changé depuis le début de saison, mais il faut rester mesuré et lucide sur ce qu’on peut faire. Il nous reste une longue série de matches à venir".




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement