This page is not available in your language, please, choose yours

Asse : notes > clément était partout

Publié le 16 février 2009
ASSE : Notes > Clément était partout

Samedi soir, le PSG a montré deux visages. D'abord celui d'une équipe conquérante, capable de réagir après un but adverse, puis celui, peut-être moins agréable à voir, d'une formation qui attend et gère la rencontre. Quoi qu'il en soit, les buts ont été marqués par deux joueurs défensifs qui ont été bons par ailleurs : Sakho et Clément, lequel a non seulement avalé de nombreux kilomètres pour défendre mais a aussi apporté le surnombre devant.

Landreau (5) : Le portier parisien n’a rien pu faire sur le but stéphanois et n’a pas eu beaucoup de travail par ailleurs. Un match plutôt tranquille, donc.



Ceará (6) : Comme souvent, le Brésilien s’est montré solide en défense et a bien fait son travail, perdant peu de duels. Sa qualité technique, appréciable, a d’autre part fait du bien. Offensivement, il a été plutôt bon sur ses quelques montées. Auteur d’une très bonne ouverture pour Luyindula en début de rencontre.



Camara (6,5) : Il semble aller mieux et a sauvé quelques situations chaudes, parfois in extremis. Très bon dans le jeu aérien, il aurait pu ouvrir le score mais c’est Sakho qui, quelques secondes après, a marqué. Une prestation rassurante.



Sakho (7) : Il a inscrit son premier but chez les pros, de la tête, à 19 ans. Par ailleurs, il a réalisé des interventions pertinentes et a fait montre de nombreuses fois d’un placement judicieux. Costaud, il dégage une véritable sérénité.



Armand (5,5) : Il a parfois connu des problèmes avec le placement de Payet, dans son dos. L’ancien Nantais n’a cependant pas réalisé un mauvais match, réalisant de belles interventions. Offensivement, il est peu monté mais en apportant quelque chose à chaque fois.



Sessegnon (7) : Son match aurait pu se terminer très vite, mais le trio arbitral a décidé de ne pas l’expulser après un coup de tête sur Matuidi, à la 10ème minute de jeu. On ne va pas s’en plaindre, d’autant que le Béninois a été un véritable poison pour la défense stéphanoise. Puissant et rapide, il a réalisé quelques gestes de très haut niveau, notamment en première période. Un peu moins en vue après le repos, le Béninois n’aura pas été décisif mais aura régalé.



Makelele (6) : Malgré un passage à vide en seconde période, il a réalisé un bon match, récupérant de nombreux ballons, mais s’est montré imprécis sur quelques transmissions. Il n’aurait pas dû terminer la rencontre après un tacle sur Benalouane.



Clément (7,5) : Incertain durant une partie de la semaine, le milieu de terrain a tenu sa place, et pas n’importe comment ! Outre son but, plein de conviction et révélateur de l’attitude plus offensive de l’ancien Lyonnais, Clément a réalisé un très bon match, récupérant de nombreux ballons.



Rothen (5,5) : Toujours pas à son meilleur niveau, il a tout de même été décisif en amenant l’ouverture du score grâce à son corner et en étant également à l’origine du second but. Il a compensé ses difficultés dans le jeu offensif par un apport défensif intéressant et utile. Mis à part le corner du but, il a connu du déchet sur coups de pied arrêtés.



Giuly (6) : Aligné dans l’axe, il n’a pas hésité à se rendre de temps en temps sur le côté droit, comme sur l’action du second but, où il est passeur décisif. L’ancien Monégasque a également raté quelques occasions, dont une fois en ratant le ballon alors qu’il était en position favorable. Suppléé par Hoarau (74ème minute).



Luyindula (5) : Il aurait pu ouvrir le score très rapidement mais a manqué le cadre de peu. L’ancien Marseillais aurait également pu aggraver le score en toute fin de rencontre mais a perdu son duel avec Janot. Par ailleurs, il s’est montré disponible et actif. Remplacé dans les arrêts de jeu par Chantôme.



Le Guen (6) : L’entraîneur parisien avait choisi d’aligner le duo Giuly - Luyindula, qui avait brillé le week-end précédent à Nantes, et de laisser Hoarau, de retour de blessure, sur le banc de touche. Si son équipe a réalisé une première période très convaincante, elle a davantage laissé le ballon aux Stéphanois après la pause et s’est montrée moins performante. Malgré tout, elle n’a pas concédé d’occasions. Et s’est imposée.



L’arbitre, Monsieur Duhamel (3), aurait certainement dû expulser Sessegnon et Makelele, et a refusé un but de Giuly pour un hors-jeu imaginaire.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement