This page is not available in your language, please, choose yours

Wolfsburg : le guen - "priorité à la l1, mais..."

Publié le 18 février 2009
Wolfsburg : Le Guen - "Priorité à la L1, mais..."

Mardi après-midi, Paul Le Guen n’a pas dérogé au conventionnel entretien d’avant-match, retranscrit par la suite sur le site officiel du club. Durant son temps de parole, l’entraîneur parisien a exposé son rapport à la Coupe de l’UEFA et ses conceptions en matière de management.

Le Guen l’a d’abord signifié aux journalistes présents : l’objet de ses ambitions n’a pas varié d’un iota depuis le début de saison. "La priorité reste le championnat, car (…) c’est ce qui me semble le plus cohérent." Néanmoins, l’ancien coach des Glasgow Rangers se garde bien d’avancer avec des œillères. Il ne juge pas l’idée d’un bon parcours en L1 incompatible avec la progression du PSG dans ses autres compétitions : "Nous avons aussi envie d’aller le plus loin possible en Coupe UEFA et en Coupe de France". Selon lui, le club a basculé "dans un cercle vertueux". Aussi, pour ne pas porter atteinte à la "dynamique" actuelle, tous les matches importent, quels que soient leurs cadres. Outre un certain impact psychologique, ces rencontres de Coupe détiennent également des vertus pédagogiques, en ceci qu’elles "permettent aux jeunes d’acquérir de l’expérience et de se mettre en évidence".



A l’approche du 16e de finale aller face au VfL Wolfsburg, le technicien breton a manifesté un grande considération à l’égard de ce prochain adversaire. Apparemment, les "Loups" allemands ont franchi le Rhin précédés d’une flatteuse réputation. "Wolfsburg est une très bonne équipe. Ils sont très costauds, ils sont très bons, mais nous allons essayer. (…) C’est une équipe redoutable. Ils ont énormément de moyens et ont beaucoup recruté ces dernières années. Nous ne sommes pas favoris." Très bien organisés, les hommes de Magath disposeraient même d'un joueur "exceptionnel", en la personne d'Edin Dzeko (attaquant bosniaque, 24 ans). Méfiance, donc.



Pour tenir tête aux Vert et Blanc, Le Guen a soumis son effectif à un turnover, laissant la part belle aux jeunes pousses du PSG. Souvent de mise en Coupe de l’UEFA, cette méthode de management lui semble inévitable, "car quelques joueurs sont légèrement touchés (Bourillon, Clément, Ceará) et il faut sentir quels joueurs sont capables d’enchaîner ou pas".



En d’autre termes, Le Guen se satisferait d’une campagne européenne réussie… pour peu qu’elle n’amoindrisse pas les chances de son groupe en championnat.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement