This page is not available in your language, please, choose yours

Lorient : avis adverse (avant-match)

Publié le 6 mars 2009
Lorient : Avis adverse (Avant-match)

En déplacement samedi à Lorient, le PSG tentera de se remettre en selle après la déroute subie mercredi contre Rodez en Coupe de France. Dans la perspective de cette rencontre de championnat, PlanetePSG.com s'est entretenu avec des habitués du site "fclorient.net"...

Mercredi, la modeste équipe de Rodez (National) a éliminé le PSG de la Coupe de France. Lorient affrontera-t-il des Parisiens encore sous le choc ou, au contraire, remontés comme jamais ?



Chawax - : On verra si cette grosse contre-performance est due à un jour sans, ça arrive. Ou alors si les absences de Makelele et de Sessegnon font du PSG une équipe ordinaire.



Merlubreizh - : On verra bien sur le terrain. Mon intuition me dit qu'ils seront remontés.



Redted - : Le PSG aura à cœur de se racheter et de jouer à fond le championnat. Mais attention, les Merlus sont meilleurs à l'extérieur, et là c'est clair qu'avec la venue de Paris c'est comme si on allait encore jouer à l'extérieur...



A propos de Coupe de France, vos joueurs aussi ont disputé les 8e de finale de l'épreuve. Qu'en est-il advenu ?



Chawax - : Défaite logique 3-0 contre Rennes. Donc, pas plus heureux que vous, même si on savait déjà que la tâche s'annonçait ardue contre notre bête noire.



Merlubreizh - : On a été battus sans discussion possible par nos voisins rennais 3-0.



Que ce soit au Parc des Princes ou au Moustoir, le club de la capitale réussit vraiment à votre équipe (sur les neuf rencontres entre les deux clubs en L1, les Bretons en ont remporté cinq). Comment expliquez-vous un tel tableau de chasse ?



Chawax - : On vous a souvent rencontrés à des périodes où le PSG n'allait pas bien, on a su en profiter à chaque fois. Peut-être aussi que le style de jeu du PSG, une équipe qui cherche toujours à jouer au ballon et qui ne se contente pas d'attendre, nous convient bien.



Merlubreizh - : Généralement, nous sommes plutôt à l'aise contre les grosses équipes. Quand on les affronte, elles ne ferment pas le jeu, et du coup laissent des espaces derrière, ce qu'on apprécie.



Redted - : Peut-être un manque de concentration et de considération des grandes équipes pour une équipe comme Lorient qui se bat pour le maintien.



Avant ce match, les Merlus pointent à la 9e place de la L1. Leur est-il possible de décrocher une qualification en Coupe UEFA ?



Chawax - : On est 9e, mais on compte 8 points de retard sur le 8e, donc la qualification pour l'UEFA n'est pas envisageable une seule seconde. Vu notre état de forme, on doit même désormais se concentrer uniquement sur le maintien (5 points d'avance seulement sur le premier relégable).



Merlubreizh - : Le seul moyen d'y parvenir aurait été de gagner la coupe de France. En championnat, c'est mort. Certains sur le forum, dont je fais partie, reparlent plutôt de bataille pour le maintien.



Redted - : Non. Même si on s'est vu assez beau il n'y a pas encore si longtemps, à présent on joue pour garder notre place en L1.



Demain, deux Lorientais auront particulièrement à cœur de briller : Fabrice Abriel et Kévin Gameiro. Le premier a été formé à Paris; quant au second, son club de cœur n’est autre que le PSG. Comptent-ils parmi les leaders de votre équipe ?



Chawax - : Oui, ce sont des joueurs clés. Abriel apporte du liant au milieu et son intelligence éclaire souvent le jeu lorientais. Gameiro nous a apporté de la profondeur dans le jeu pour cette saison, il est devenu notre arme offensive numéro 1. Ce sont deux joueurs dont on ne peut pas se passer. On a en particulier vu l'importance de Gameiro sur les deux derniers matches où en son absence on a frôlé le néant dans le domaine offensif.



Merlubreizh - : Leaders, je ne sais pas. Mais ce sont incontestablement deux des meilleurs joueurs de l'équipe. Fabrice Abriel est le métronome du jeu lorientais depuis deux saisons et demi. Il occupe une place capitale dans le système de jeu de Christian Gourcuff et possède les caractéristiques physiques et mentales requises pour occuper cette fonction à merveille. Quant à Kévin Gameiro, il nous a apporté ce qui nous manquait la saison dernière : un attaquant capable de donner de la vitesse et de la profondeur à notre jeu offensif. Ses stats depuis le début de la saison sont flatteuses : 7 buts et 6 passes décisives.



Redted - : Disons qu'ils font partie des cadres et apportent beaucoup. Néanmoins à Lorient on a plus tendance à raisonner en terme de collectif plutôt que d'individualités.



Craignez-vous des joueurs parisiens en particulier ?



Chawax - : Je craignais beaucoup Sessegnon, donc pas mécontent du tout de son absence ! Sinon Hoarau est typiquement le genre de joueur qui nous pose des problèmes. Attention également aux centres de Rothen.



Merlubreizh - : Tous. Heureusement que Makelele et Sessegnon ne seront pas au Moustoir demain soir !



Redted - : Oui. En ce moment on pourrait même craindre votre équipe C.



Dérivons un peu : parlez-nous de la place du FC Lorient au sein du football breton ? Comment se situent les Lorientais par rapport aux Rennais, Nantais, Guingampais (L2) Brestois (L2) et autres Vannetais (L2) ?



Chawax - : Dans tous les domaines, depuis plusieurs saisons maintenant, le Stade Rennais est le club numéro 1 en Bretagne. Sur un plan strictement sportif, Lorient se situe derrière, même s'il est devant le FC Nantes. Par contre, sur le plan des infrastructures (stade, centre d'entraînement), on est à des années lumières de Rennes et Nantes et encore derrière Guingamp, malgré nos saisons en L1.



Merlubreizh - : Aux yeux du Stade Rennais, on reste le petit club émergent, le voisin sympathique qu'ils battent souvent. Guingamp, c'est le club où on aime bien aller faire nos courses (Bourhani, Abriel, B.Robert, Gauclin, Le Lan, Jouffre). Concernant Brest, ça reste le grand club breton des années 1980, avec des grands joueurs qui y ont évolué (Ginola, Lama, Guérin, Colleter). Mais bon, ça reste un club du 29 (le Finistère), donc il y a forcément une petite rivalité amicale (Lorient est un club Morbihannais).



Redted - : Avec trois clubs en L1 et trois en L2, la Bretagne prouve bien qu'elle est une terre de foot. Lorient a gagné sa place dans le décorum de la L1. Il reste maintenant au public lorientais à l'assimiler et à le revendiquer pleinement.



Y a-t-il de grosses rivalités entre ces clubs ?



Chawax - : Je pense qu'on est bien appréciés chez nos voisins, pas de rivalité particulière avec eux si ce n'est quelques tensions il y a quelques années avec Brest. En retour, je crois également qu'on apprécie tout le monde. Rien à voir avec la quasi-haine qui existe entre Brest et Guingamp ou entre Rennes et Nantes.



Merlubreizh - : Non, pas de grosses rivalités.



Redted - : Les rivalités existent toujours lors des derbys mais le reste du temps, ces équipes redeviennent pour moi des équipes comme les autres. Sinon vous pouvez être sûrs que tous les Bretons seront vannetais lors de la finale de la coupe de la Ligue.



Enfin, auriez-vous un pronostic pour ce Lorient - PSG ?



Chawax - : Le PSG nous a souvent lancés ou relancés, et j'espère bien que ce sera encore le cas demain. Donc je pronostique une victoire 2-1 de Lorient



Merlubreizh - : Lorient 0-1 Paris SG.



Redted - : 0-2.



Un grand merci à Chawax, Merlubreizh et Redted !




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement