This page is not available in your language, please, choose yours

Les souvenirs des "clásicos"

Publié le 11 mars 2009
Les souvenirs des "clásicos"

Après avoir interrogé le tennisman Mickaël Llodra en vue du choc opposant le Paris Saint-Germain à l'Olympique de Marseille, le site officiel du club a recueilli les propos de Patrick Bruel, Ladji Doucouré, Teddy Riner, Daniel Bravo, Passi et Paston.

Le chanteur Patrick Bruel confie les bons moments que lui ont procurés ces matchs au sommet : "J’ai beaucoup de bons souvenirs. Il y a donc forcément les deux matches, aller et retour, avec Ronaldinho. Il y a également le chef d’œuvre de Pauleta dans le côté fermé, face à Fabien Barthez qui ne comprend pas d’où vient la balle, personne ne comprend comment le Portugais inscrit ce but. Magnifique."



Il revient ensuite sur un épisode récent qui pour lui fut un tournant de la saison : "Le match aller cette saison. Les Marseillais ratent le coche. Le PSG prend le dessus, ils gagnent 4-2. Ce match a relancé le PSG pour la saison entière car c’était le match de remise en confiance."



Ladji Doucouré (récent champion d’Europe du 60 m haies), lui, évoque notamment les matchs dans lesquels l'emblématique Pauleta figurait : "Mon meilleur souvenir était un match au Parc des Princes, lors des années Pauleta. Lors de la saison 2003-2004, Pauleta avait inscrit un but magnifique face à Fabien Barthez avec son lob le long de la ligne de but. Il était dans le coin et avait réalisé un geste parfait. Le PSG enchaîné les bons résultats face aux marseillais, ces années là sont donc pour moi de très bons souvenirs."



Pour Teddy Riner (double champion du monde de judo), c'est Ronaldinho qui a marqué les esprits lors des confrontations entre les deux clubs : "Le PSG des années Ronaldinho était impressionnant contre Marseille. Le Brésilien nous offrait de beaux gestes techniques et à l’arrivée nous avions de super matches. Que des bons souvenirs !"



Quant à Daniel Bravo (joueur du PSG de 1989 à 1996 et joueur de l'OM de 1998 à 1999), les souvenirs de joueurs ne sont pas très bons : "Difficile à dire… Nous n'en n'avons pas gagné beaucoup de mon temps. Je me rappelle seulement d’une victoire avec un but inscrit par Vujovic. Les PSG-OM restent des souvenirs mitigés car à cette époque-là, on avait le sentiment de ne pas vraiment pouvoir rivaliser avec les Marseillais."



Pour conclure, les souvenirs de Passi et Patson (respectivement rappeur et humoriste) sont de loin les plus anciens : "A l’époque où les joueurs du PSG ressemblaient tous à des robots avec Weah, Ginola. A Paris il y avait des joueurs très costauds alors que Marseille avait des petits comme Abedi Pelé, et des grands. C’était deux styles totalement différents mais c’était des purs matches. Je crois qu’aujourd’hui, les deux équipes reviennent à un niveau où ils méritent le respect européen. La rivalité se passe ici mais en dehors des frontières, ce sont les deux plus grands clubs du pays. Ils vont bientôt jouer la Coupe d’Afrique des Nations (rires). Il faudrait organiser un match en Afrique : PSG-Congo ou Côte d’Ivoire-PSG."




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement