This page is not available in your language, please, choose yours

Braga : ni bon, ni mauvais (après-match)

Publié le 13 mars 2009
Braga : Ni bon, ni mauvais (Après-match)

Le PSG concède le nul face à Braga (0-0) lors du 8eme de finale aller de la Coupe UEFA. Malgré une bonne occasion de Chantôme et un poteau de Rothen, les Parisiens n'ont pas su trouver la faille au sein de la défense de Braga. Il faudra donc marquer au retour au Portugal...

» Equipe du PSG :



Edel – Ceará, Camara, Traoré, Armand – Sessegnon, Makelele (cap.), Clément, Rothen – Chantôme – Luyindula.



» Mauvaise première période de Paris, Edel gagne un face-à-face



Malgré une timide occasion de Traoré, qui ne pouvait reprendre un coup franc de Rothen (6e), ce sont bien les Portugais qui avaient l'emprise au milieu de terrain. Néanmoins, il n'y avait pas foison d'occasions et il fallait même une erreur de relance de Camara pour voir la seule grosse occasion de ce premier acte mais Renteria perdait son duel avec Edel, bien sorti à son encontre (27e). Alan tentait bien une frappe mais c'était trop écrasé (35e), alors que Paris se procurait une timide opportunité mais la déviation de Chantôme, consécutive à une longue touche de Ceará, passait devant le but sans être touché par un Parisien (38e).



» Du mieux pendant un quart d'heure puis plus rien



Au retour des vestiaires, les Parisiens se mettaient enfin à hausser le ton et à vouloir marquer ce petit but qui pouvait faire la différence. Sur un corner de Rothen, Chantôme reprenait bien le ballon de la tête mais Eduardo s'envolait superbement et déviait le ballon hors de son but (52e). Paris étant dans un temps fort, Le Guen faisait entrer Hoarau et Giuly. On était au summum de la pression parisienne et elle était tout près d'être concrétisée mais la frappe croisée de Rothen trouvait le poteau (61e). Hoarau était ensuite trop lent dans la surface dans son enchaînement et se faisait chiper le ballon par Pereira (66e).



Kezman faisait ensuite son entrée et demandait au public de l'excuser en embrassant l'écusson du club. Il était tout près de devenir le sauveur du match mais il reprenait à côté un bon centre de Sessegnon (76e), avant d'envoyer également hors cadre une frappe du gauche (88e). Chacun aura eu sa période et ce score nul est au final logique. Mais il faudra montrer d'autres dispositions au retour.



» Le Guen frileux dans son approche du match



Au départ, l'entraîneur parisien avait aligné un 4-5-1, avec le seul Luyindula en pointe, loin d'être spécialiste du poste. Avec un Chantôme positionné derrière lui, ce système fut plutôt inefficace et l'entrée de Hoarau et Giuly ont pu amener plus de poids en attaque. Mais Le Guen a ensuite un peu déséquilibré l'équipe en retirant Makelele et en faisant reculer Sessegnon. Dans le dernier quart d'heure, les Parisiens n'ont pas pu se procurer d'autres occasions par manque de liant dans le jeu. Espérons une performance d'un autre acabit dimanche…



Sans Sessegnon, ce sera difficile car le Béninois a encore été à l'origine de pas mal d'actions. Car Chantôme, Rothen ou encore Giuly, quand il est entré, n'ont pas véritablement apporté un plus dans la construction du jeu. Il faut juste souligner la bonne performance d'ensemble de la défense qui n'a concédée que peu d'occasions. Place à Marseille maintenant dimanche soir !




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de pillon

    pillon le 13/03/09 à 10h22

    le match au portugal risque d'être brulant

L'AGENDA

Annoncez votre événement