This page is not available in your language, please, choose yours

Marseille : koné optimiste

Publié le 14 mars 2009
Marseille : Koné optimiste

Interviewé par le site le 10sport.com, l'attaquant marseillais Bakary Koné a livré ses impressions à quelques heures du choc de la 28ème journée du championnat de France, PSG - Marseille.

Interrogé sur le match aller, Koné dit être "très impatient" et qu’il n’a "toujours pas digéré" la défaite concédée en octobre dernier. Il ajoute : "Nous n'avions pas le droit de perdre au Vélodrome, encore moins de s'en prendre quatre. Je l'ai bien en travers de la gorge… Et plus le match approche, plus j'y repense. Disons que ça me motive".



L’international ivoirien aime le Parc des Princes. Sa dernière visite dans la capitale s’était bien passée pour le lutin marseillais qui avait marqué deux buts sous les couleurs de l’OGC Nice. Sur cette rencontre, il dit s’être "toujours senti très bien dans ce stade. L'ambiance du Parc me porte. J'y ressens des sensations toujours spéciales. Mon doublé de l'an dernier reste mon meilleur souvenir. Le PSG était dans une situation très difficile, mais, moi, je précise que je n'ai fait qu'égaliser !".



Revenant sur ce match remporté 3 à 2 par l’OGC Nice, il en profite pour nous faire une révélation croustillante sur un pari qu’il avait fait avec un parisien de l’époque, Amara Diané. Le but de ce pari était : "Un week-end à Paris aux frais de la princesse. Quand Nice était mené 1-0, Amara me chambre sur le terrain. Je lui dis : "Toi, tu ne perds rien pour attendre ! " Résultat, grâce à lui, j'ai gagné un week-end gratuit à Paris, pension complète, à l'hôtel Hilton !"



Du coup, le journaliste qui a interrogé Koné en profite pour demander si un autre pari de ce genre est prévu cette année. Koné avoue ne pas avoir parié avec un Parisien mais contre lui-même. Lorsqu’il n’est pas content de ses performances ou en cas de défaite, il avoue se "priver de beaucoup de choses les jours qui suivent le match. (…) Ça me pousse à dépasser mes limites, surmonter les difficultés sur un terrain".



Invité à se prononcer sur l’issue du match, le petit marseillais (1m63, 61kg) est convaincu de la victoire de son club : "Au fond de moi, je sens que Marseille va l'emporter. Combien ? Je ne sais pas. L'équipe qui entamera le mieux la rencontre prendra une sérieuse option sur la victoire. Le plus important, c'est de bien rentrer dans le duel. Comme ça, tu mets la pression sur les autres".



Ce match est également l’occasion de retrouver un ancien coéquipier niçois évoluant maintenant au PSG, Sammy Traoré. Gardant un bon souvenir du grand Sammy, l’Ivoirien déclare espérer : "qu'il ne marquera pas de la tête, ou alors contre son camp. On a beaucoup ri à Nice. A l'entraînement, j'essayais de passer entre ses jambes mais souvent, je restais à la porte".



Rendez-vous ce dimanche à partir de 21h00 pour l'affiche de la 28ème journée qui opposera le 2ème et le 3ème de Ligue 1.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement