This page is not available in your language, please, choose yours

Marseille : paris perd gros... (après-match)

Publié le 15 mars 2009
Marseille : Paris perd gros... (Après-match)

Alors qu'il avait la possibilité d'être leader après la défaite de Lyon dans la journée, le PSG s'incline face à Marseille (1-3). Le score était de 1-1 à la pause mais Zoumana Camara s'est fait expulser en début de seconde période et cela a constitué le tournant du match. Espérons que ce ne soit pas le tournant de la saison... Paris est désormais 3eme, à la différence de buts moins favorable que Marseille, et toujours à un point du leader lyonnais.

» Tactique des équipes :



PSG : Le Guen a innové en alignant un 4-4-2 à plat où Luyindula faisait office de milieu droit, derrière un duo Giuly-Hoarau en attaque. Sakho était de retour en défense.

OM : Gerets a également étonné en alignant un trio Zenden-Valbuena-Koné derrière le seul Brandao en pointe.



» Marseille a mieux entamé le match, Paris est revenu au courage, le tournant du carton rouge



Comment résumer cette prestation si cruelle. Dans un Parc archicomble avec des supporters exemplaires, la déception n'en est que plus grande. Pourtant, les fans avaient scandé samedi "Humiliez l'OM". On peut déjà dire que l'inverse s'est produit. Entamant mieux la partie, les Phocéens ne cadraient pas leurs multiples tentatives. Jusqu'à ce que Brandao d'une talonnade ouvre une brèche pour Zenden, lequel trompait Landreau d'une frappe croisée (0-1, 22e).



Paris rencontrait pas mal de difficultés à réagir mais un bon décrochage de Luyindula et une bonne passe en profondeur vers Giuly permettait au lutin parisien d'offrir l'égalisation (1-1, 42e). Au retour des vestiaires, Le Guen modifiait son système avec un 4-3-3 qui permettait à ses joueurs d'être mieux organisés. Mais l'expulsion de Camara, qui empêchait Zenden de rentrer dans la surface en commettant une faute, modifiait tout. Sur le coup franc du Néerlandais, Landreau repoussait sur Koné qui doublait la mise pour l'OM (1-2, 54e). La suite était inévitable avec un troisième but signé de Lorik Cana (1-3, 60e).



Le Guen laissait les mêmes joueurs en place jusqu'à la fin, craignant peut-être une bronca pour la sortie de chacun de ses éléments. Les supporters phocéens pouvaient faire des "Olé", les Marseillais ont beaucoup mieux abordé ce choc et, c'est cruel à dire, ont mérité leur succès…



» La pression était peut-être trop forte



Avec la possibilité d'être leader à la fin du match, les Parisiens se sont crispés et ont connu la même mésaventure que les Sudistes au match aller. Méconnaissables, les Franciliens ont livré une partie bien décevante et le changement tactique de Le Guen n'a pas payé. En prime, l'expulsion de Camara est la première subie par le club depuis avril 2007 et un rouge pris par Luyindula. Un premier rouge lourd de conséquences…



Désormais, les joueurs devront se remobiliser en vue du retour à Braga, avant d'enchaîner à Toulouse dimanche prochain. Cette rencontre signera le retour notamment de Sessegnon en championnat. On se rassure comme on peut…




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de pillon

    pillon le 16/03/09 à 13h06

    maudit layec il y a toujours un fait d'arbitrage quand il arbitre paris!!

  • Avatar de jean-pierre

    jean-pierre le 16/03/09 à 08h46

    Le PSG rate toujours les grands RDV.

L'AGENDA

Annoncez votre événement