This page is not available in your language, please, choose yours

Kezman - "j'aime ce maillot"

Publié le 19 mars 2009
Kezman - "J'aime ce maillot"

Peu avant le déplacement à Braga, Mateja Kezman s'était épanché sur le site officiel du PSG. L'avant-centre règle ses comptes avec le journal "Le Parisien", réaffirme son amour pour le club de la capitale, et tresse des lauriers à ses coéquipiers. Tout un programme...

"Ca ne va pas trop mal", rassure d'emblée Mateja Kezman. Pourtant, sous cette réponse nuancée, il a bien du mal à dissimuler un certain mécontentement. En voici l'une des causes : "D'abord, certaines personnes essayent de me juger sur mon football. Or, je pense que personne n’est à même de me juger alors que je n’ai pas encore démontré toute ma valeur ici. J’ai mon caractère, c’est vrai, mais je suis certain qu’il peut être bénéfique pour le groupe", maintient-il.



Par la suite, il adresse ses remontrances aux journalistes du quotidien "Le Parisien", auteurs d’une récente enquête sur le salaire des joueurs du PSG. Leur tort? Ils ont révélé que l'ancien joueur de Chelsea figurait parmi les trois joueurs les plus grassement rémunérés par la direction (250 000 € par mois). "Je suis surpris par l'incohérence de certains journalistes qui cherchent à comparer les salaires des joueurs sans tenir compte du vécu des uns et des autres. J’ai ainsi joué la Coupe du Monde, je compte 49 sélections nationales, j’ai joué en demi-finale de Champions League, je suis Champion dans 4 pays différents… Je ne sais pas ce que certains essayent de faire."



Il a aussi été question du futur de "Batman". Lors du match aller contre Braga (0-0), deux mois après son jet de maillot contre Bordeaux en Coupe de la Ligue,le numéro 14 a de nouveau foulé le gazon du Parc des Princes. Malgré les sifflets à son entrée sur le terrain, il ne lui vient pas à l'esprit d'abréger son aventure parisienne. "J’ai senti que les supporters m’avaient compris et je vais tout faire pour leur prouver que je suis un guerrier et que j’aime ce maillot. Je donne chaque fois le maximum et j’espère toujours que mon avenir s’inscrit ici à Paris."



"Bien entraîné" et "prêt à jouer", il redouble de bonne volonté. "Je n’attends plus qu’une opportunité. J’aime profondément jouer au football et cela me manque. J’ai besoin de ma dose d’adrénaline", pousse-t-il.



Présent dans le groupe emmené au Portugal, il annonce que "ce ne sera pas facile de rebondir après la défaite face à Marseille". Et d'ajouter : "A Braga une victoire ou même un match nul 1-1 ou 2-2 peut suffire à se qualifier pour le prochain tour. Ce serait fantastique pour le club".



Enfin, le Serbe se montre dithyrambique avec ses partenaires de jeu. Si bien que le mot "fantastique" apparaît une seconde fois au détour d'une réponse. "Je suis très fier des joueurs. J’ai joué dans beaucoup d’équipes et une telle ambiance je ne l’ai pas trouvée partout. Nous avons un groupe fantastique et c’est pourquoi nous sommes en haut du championnat. Ce n’est pas seulement grâce à nos qualités, mais bien parce que le groupe est fort et solidaire. Je les remercie d’ailleurs pour leur soutien ces derniers mois. Je suis vraiment heureux de travailler avec eux et de faire partie de ce groupe."



"Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil", n’est-ce pas Jean Yanne ?




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, kezman

Nos articles LOISIRS

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de pillon

    pillon le 19/03/09 à 10h37

    avec un tel salaire on te comprend

L'AGENDA

Annoncez votre événement