This page is not available in your language, please, choose yours

Lille : notes > une charnière centrale solide

Publié le 13 avril 2009
Lille : Notes > Une charnière centrale solide

Hier après-midi, le Paris Saint-Germain n'a pas réalisé un bon match à Lille. Inoffensifs, parfois dépassés au milieu, les joueurs de la capitale ont souffert mais ont pu compter sur un axe central Camara - Traoré très solide et sur un Landreau décisif en fin de rencontre.

Landreau (7,5) : Le portier parisien a réalisé l’arrêt du match à la 88ème minute, sur une reprise de Frau. Auparavant, il avait détourné un coup franc de Bastos et réalisé plusieurs interventions.



Ceará (5,5) : Malgré une ou deux erreurs, il s’en est correctement tiré, notamment face à Bastos. En revanche, il fut en retard sur l’action amenant la frappe de Frau. Par ailleurs, il est peu monté.



Camara (7) : Auteur d’un retour décisif en première période, il a réalisé un très bon match et s’est montré solide dans les duels.



Traoré (7,5) : Gros match de l’ancien Niçois, qui s’est véritablement comporté en patron de la défense. Ses interventions ont soulagé l’équipe, et il n’a quasiment jamais été pris en défaut.



Makonda (5) : Le vif et technique Hazard l’a parfois fait souffrir, notamment en première période. Il a corrigé le tir ensuite et la copie qu’il a rendue est au final correcte. Comme son coéquipier brésilien, il est peu monté.



Sessegnon (6) : Encore une fois, il est celui qui le plus inquiété l’équipe adverse, notamment sur une frappe passée à côté du but lillois et sur quelques débordements. Malheureusement, il a n’a pas souvent fait les bons choix mais a également manqué de soutien sur ses accélérations. Mais les deux sont peut-être liés...



Makelele (4) : Il a connu des difficultés face aux milieux lillois. Parfois dépassé, il a commis une grosse faute sur Obraniak et a été averti. Par ailleurs, le capitaine parisien a largement manqué d'application dans les transmissions.



Clément (5) : S’il a été meilleur que Makelele sur le plan défensif, il a tout de même souffert dans l’ensemble. Très peu monté pour apporter offensivement, il a également raté bon nombre de transmissions, ce qui a mis en danger son équipe.



Rothen (3) : Encore un mauvais match du milieu gauche parisien, dont le manque de vitesse et de vivacité est problématique, tout comme le manque de précision de ses centres et passes. Suppléé à cinq minutes de la fin par Chantôme.



Giuly (3) : Ménagé jeudi, il a déçu hier après-midi. Pas inspiré, il a souvent glissé et n’est pas parvenu à inquiéter l’arrière-garde lilloise. Remplacé à la 66ème minute par Luyindula, qui n’a pas fait mieux.



Hoarau (4,5) : Il a eu du mal à gagner ses duels face à Rami, solide et bon de la tête. L’ancien Havrais ne s’est pas créé d’opportunité, même s’il aurait pu obtenir un penalty. Défensivement, il a été précieux et a éloigné le danger à plusieurs reprises.



Le Guen (5,5) : L’entraîneur parisien avait aligné une équipe que l’on pourrait qualifier de classique sur le plan de l’organisation et des joueurs, à l’exception de Makonda voire de Traoré. Si sa formation n’a pas concédé le moindre but, faisant preuve de solidarité et bénéficiant d’un peu de réussite, elle n’a presque rien montré sur le plan offensif, les attaquants manquant de soutien et se montrant empruntés, et les remplaçants n’étant visiblement pas en mesure d’apporter un vrai plus. Paris devra pourtant montrer un autre visage lors de ses prochaines rencontres, à commencer par celle de Kiev, jeudi…



L’arbitre, Monsieur Jaffredo (4,5), a agacé par ses coups de sifflets pas toujours pertinents et a peut-être oublié un penalty sur Hoarau.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement