This page is not available in your language, please, choose yours

Makelele - "faire le ménage au psg"

Publié le 23 mai 2009
Makelele - "Faire le ménage au PSG"

Capitaine du PSG, Claude Makelele n'a pas mâché ses mots dans une interview qu'il a accordée à l'Equipe Magazine ce samedi. Cela juste avant la sortie de son autobiographie à paraître mercredi prochain "Tout simplement…". Une interview sans langue de bois dans laquelle "Maké" livre ses vérités et indique vouloir "faire le ménage" au sein du club parisien…

L'ancien international revient tout d'abord sur les conditions de son arrivée au PSG, disons particulières : "Mon arrivée à Paris a dû gêner beaucoup de monde. Ils ne me l'ont pas dit en face, mais après avoir lu ce livre, s'ils veulent me parler franchement et être aussi transparents que moi, on en discutera avec plaisir. Oui, je pense avoir dérangé Paul Le Guen. C'est dommage, car dès mon arrivée, je lui avais dit : "Ecoutez, je sais que vous ne vouliez pas de ma venue au club. Mais je ne viens pas ici en vacances, ni en préretraite, vous le constaterez sur le terrain". On en avait parlé vite fait. J'aime dire les choses une fois et ne pas revenir dessus. Mais, après le départ de Villeneuve, je me suis retrouvé malgré moi entre deux rôles. Je n'en ai pas reparlé avec le coach".



Un double rôle de joueur et de conseiller du président qui l'a pesé : "Les circonstances du départ de Villeneuve ont fait que je me suis encore retrouvé "le cul entre deux chaises" car il n'y avait pas de vrai leader capable d'aller au-devant de la scène pour parler aux médias. C'est moi qui ai joué ce rôle. C'est normal qu'un joueur directement lié au président, ça peut déranger. Mais ça m'a étonné que certains anciens dirigeants ou l'entraîneur aient pensé que je prenais des décisions dans le club. Ce bouquin tombe bien. Les gens qui ne me connaissent pas bien sauront que j'aime m'investir complètement dans un truc, mais pas dépasser mes fonctions".



"Je veux travailler pour le club (…) Je suis très intéressé par le recrutement"



Il confirme ensuite que sa décision de continuer encore un an en tant que joueur n'était pas lié au destin de Le Guen : "Je voulais surtout que le prochain entraîneur accepte de travailler avec moi sur le court et long terme, car l'année prochaine sera encore plus difficile que cette année. Je ne veux pas me retrouver encore dans la même situation où on me met tout sur le dos, et souffrir deux fois plus".



Makelele indique donc avoir discuté avec Bazin de son avenir au club et de sa possible reconversion en tant que recruteur : "Je veux travailler pour le club, être à disposition du président, de l'entraîneur et du directeur sportif. Je suis très intéressé par le recrutement. Mon réseau à l'étranger, mon charisme et mon palmarès peuvent aider le club. J'ai des portes ouvertes en Europe, même au Brésil ou en Argentine, chercher des joueurs ou faire des partenariats avec des centres de formation…".



Enfin dans son livre, le capitaine parisien affirme qu'il faut "nettoyer les saletés qui restent, que ce soit au niveau des joueurs, du staff technique et de la direction". Une déclaration choc qu'il assume totalement : "Les "saletés", ce sont les gens qui ne veulent pas que le club avance… Des nuisibles, il y en a à tous les niveaux, ce n'est pas nouveau ! C'est ma première année ici, mais je n'ai pas eu à en parler à Sébastien Bazin, il le savait déjà. Personne n'est aveugle. Les grands clubs qui sont devenus très compétiteurs ont su faire le ménage. Et il faut faire le ménage au PSG".




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, makelele

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement