This page is not available in your language, please, choose yours

Valenciennes : paris n'y est plus (après-match)

Publié le 24 mai 2009
Valenciennes : Paris n'y est plus (Après-match)

Pour le compte de la 37ème journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain se déplaçait à Nungesser pour y rencontrer Valenciennes dans un match crucial pour les deux équipes. S'ils ont ouvert le score, les Parisiens ont fini par perdre la rencontre, face à l'équipe dirigée par un certain Antoine Kombouaré, probable futur entraîneur du club de la capitale.

» Tactique des deux équipes



Valenciennes : Kombouaré a aligné un 4-4-2 avec Audel et Pujol en pointe.



PSG : 4-4-2 avec Giuly à droite, Sessegnon à gauche et le duo Luyindula - Kezman en pointe.



» Paris répond d'abord présent...



C’est assez sereinement que Paris entame le match, et aurait même pu ouvrir la marque dès la cinquième minute si Luyindula n’avait pas trop croisé sa tête sur un bon centre de Kezman. C’est après deux réactions valenciennoises que Paris ouvre le score. Lancé dans le couloir droit par Sessegnon, Giuly, légèrement hors-jeu, adresse un centre bien repris au second poteau par l’attaquant serbe qui, du plat du pied, trompe Penneteau pris à contre-pied (0-1, 11ème minute). Dix minutes plus tard, Giuly, de nouveau hors-jeu, se présente devant le portier nordiste et marque. C’est à juste titre que le but est refusé. Sur l’action suivante, Penneteau aurait dû être sanctionné d’un penalty pour avoir déséquilibré Luyindula dans la surface. Si la première mi-temps semble maîtrisée par les joueurs de la capitale, les Valenciennois répondent présents par de multiples actions.



» ...avant de craquer



Menant un but à zéro, le Paris Saint-Germain laisse alors le jeu au compte des Valenciennois, et procède en contre. Cette tactique, opérée régulièrement par Paul Le Guen, a souvent été redoutable, surtout quand on connaît les qualités de contre du PSG. Mais ce sont les joueurs nordistes qui se créent alors les meilleures occasions, et qui trouvent l’égalisation par leur attaquant Johan Audel, qui inscrit son 7ème but de la saison. En effet, sur un coup-franc concédé par Clément, Audel, oublié par Camara, trompe Landreau d’une tête piquée qui passe sous la barre transversale parisienne (1-1, 61ème minute).



Six minutes plus tard, les Valenciennois assomment le PSG par le biais de Pujol, qui, d’une frappe ratée, profite d’une erreur de main de Landreau pour permettre à son équipe de mener (2-1, 67ème minute). Après ce but, le PSG réagit : sur une mésentente entre Penneteau et Ducourtioux, ce dernier trompe son propre gardien, mais la balle termine sa course sur le poteau. Le reste de la partie, assez équilibré, ne verra aucune des deux équipes marquer un autre but.



» Paris se complique la vie



Valenciennes l’emporte donc sur son terrain 2-1, et assure ainsi son maintien. Kombouaré, probable successeur, de Le Guen a réussi à "taper" le PSG, avec la manière. Paris réalise là une très mauvaise opération, dans la mesure où tous les concurrents directs l’ont emporté. Alors 5ème du championnat, il restera à espérer samedi prochain une réaction de la part des Rouge et Bleu contre l’AS Monaco, afin d’assurer sa qualification pour la première édition de l’Europa Ligue. Mais au vu de la prestation de l'équipe du Rocher à Bordeaux, la tâche ne sera pas facile...




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

3 commentaires

  • Avatar de peppino

    peppino le 25/05/09 à 23h45

    Fin de saison catastrophique.

  • Avatar de jose92

    jose92 le 25/05/09 à 11h34

    Vivement la fin de saison rien ne va plus je pense que Kombouaré a du pain sur la planche mais il connait la maison...

  • Avatar de pillon

    pillon le 24/05/09 à 22h09

    ça se fini en eau de boudin cette saison!

L'AGENDA

Annoncez votre événement