This page is not available in your language, please, choose yours

Sébastien bazin réagi aux propos de rothen

Publié le 1 juin 2009
Sébastien Bazin réagi aux propos de Rothen

Le président du Paris Saint-Germain a tenu à s'exprimer, par le biais du site officiel du club, sur les déclarations de Jérôme Rothen parues dans l'Equipe de ce lundi tout en se projetant sur l'avenir des Rouges et Bleus.

Après Paul Le Guen, c'est au tour du milieu de terrain parisien, Rothen, de se faire rappeler à l'ordre par Sébastien Bazin. Le président n'a que très peu goûté aux frasques du joueur et l'a fait savoir : "Personne n’a le droit en tant que salarié du club de critiquer ses coéquipiers, ses dirigeants, le club, ses supporters. Il y a des règles qui doivent être appliquées par tout le monde. Les propos de Paul Le Guen étaient inadmissibles, je l’ai dit et je m’en suis expliqué avec lui. Les propos de Jérôme Rothen dans la presse ce matin sont juste intolérables. On convoquera Jérôme pour qu’il vienne s’expliquer avec les dirigeants du club et regarder quelles suites on va donner. Les joueurs ont des devoirs, des obligations, mais surtout beaucoup d’avantages. Donc qu’ils ne profitent pas uniquement des avantages".



"Je ferai ce qu’il faut pour que les joueurs respectent leur contrat".



Le patron de Colony Capital compte remettre les pendules à l'heure avec Rothen : "Les joueurs ont un contrat. Jérôme connaît son contrat, dans lequel il y a un certain nombre d’obligations. Nous allons les lui rappeler. Les joueurs doivent un certain nombre d’années au club, qui au même titre leur doit un certain nombre d’années de salaires. S’ils oublient cette réciprocité, ils se trompent d’interlocuteur. Je ferai ce qu’il faut pour que les joueurs respectent leur contrat".



Une bien grande nouvelle lorsque l'on sait qu'aujourd'hui dans le monde du football, les contrats sont de moins en moins respectés. Ce qui ne fut pas le cas de celui de Paul Le Guen, qui est allé jusqu'au bout de sa mission.



A propos du Breton qui déplorait que l'annonce de son départ n'avait pas été réalisée au moment idéal, Bazin n'éprouve aucun remord : "Je n’ai aucun regret sur le timing. C’était le moment de préparer la saison prochaine. Tous les joueurs partent en vacances. Ils voulaient être certains de savoir qui serait leur prochain entraîneur. C’est une décision qui était réfléchie. Arrêtons de se cacher toujours derrière une excuse. Je trouve ça assez scandaleux dans le monde du football : personne n’est jamais responsable de quoi que ce soit. C’est de la faute des dirigeants, de l’entraîneur, des supporters… Il faut savoir assumer dans la vie. Quand on est joueur professionnel, on assume son statut et on ne se réfugie pas derrière un « ce n’est pas de ma faute ». C’est trop facile et surtout pas courageux. Je n’aime pas les gens pas courageux. D’autres clubs ont pris la même décision au même moment et comme par hasard, il n’y a qu’au Paris Saint-Germain que cela se passe mal. Ce n’est pas vrai".

L'Olympique de Marseille notamment, était dans ce cas de figure, ainsi qu'à une moindre mesure, Nice et Rennes.



"Je donnerai au club les moyens d’avoir une équipe plus forte l’année prochaine".



En ce qui concerne cette saison 2008/2009, Bazin affirme qu'il s'agit d'une "mauvaise fin de saison, mais cela reste une bonne saison", clamant ne pas "regretter cette saison". En effet, le club a terminé 4e ex aequo et 6e au goal-average.



Le président du club de la capitale admet la "tristesse de ne pas être en coupe d'Europe" qualifiant ceci de "gâchis" tout en relativisant : "Mais on ne va pas tout renier cette saison. Le PSG est un club beaucoup plus fort aujourd’hui qu’il ne l’était à la même période l’année dernière. Paul Le Guen laisse le club en parfaitement bonne condition pour Antoine Kombouaré. En tout cas bien meilleur que celui qu’il a repris".



Pour finir, Bazin a parlé des supporters en se disant être quelqu'un qui "écoute, entends, est responsable et courageux".

Il affirme ainsi que "ce qui se passe dans les journaux ne fait que décupler mon énergie et mon envie de me battre. Je ferai face et je donnerai au club les moyens d’avoir une équipe plus forte l’année prochaine. C’est le cas depuis 3 ans. Que personne ne me dise que le club ne s’est pas enrichi en talent et en professionnalisme. Ce sera encore le cas l’année prochaine".




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : bazin, club, psg, rothen

Nos articles LOISIRS

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de pillon

    pillon le 01/06/09 à 22h17

    Affligent comme le match de samedi...

L'AGENDA

Annoncez votre événement