This page is not available in your language, please, choose yours

Bilan 08-09 : août - paris se (re) construit

Publié le 25 juin 2009
Bilan 08-09 : Août - Paris se (re) construit

En attendant la reprise de l'entraînement, PlanètePSG vous propose de faire un rétrospective sur la saison du PSG. Premier volet avec le début de saison au mois d'août et le début des espoirs...

» Les préparatifs



Après avoir sauvé in-extremis sa place en Ligue 1 à l'issue de la saison 2007-2008, Paris abordait ce nouvel exercice avec ambition. Cela avec un nouveau président en la personne de Charles Villeneuve et quelques recrues de choix comme les expérimentés Makelele (Chelsea) et Giuly (AS Roma) et les plus jeunes mais non moins talentueux Sessegnon (Le Mans) et Hoarau (Le Havre). La venue de Thuram est à l'ordre du jour fin juin mais un problème de santé empêche l'expérimenté défenseur de poser ses valises dans la capitale. Vient s'ajouter un peu plus tard Mateja Kezman, en provenance de Fenerbahçe. Le recrutement est donc a priori très séduisant et amena une vague d'optimisme avec de bons résultats lors des matches amicaux. Le Guen aligna le plus souvent un 4-4-2, parfois en losange, mais changea vite ses plans…



» Les performances



Pour l'ouverture du championnat, Paris se déplace à Monaco. Dans un 4-4-2 à plat, Paris livre une partie sans grand génie. Et pour cause, il lui manque son génie en la personne de Stéphane Sessegnon, suspendu. Subissant en deuxième période, les Parisiens finissent par rompre sur une erreur d'appréciation de Sakho qui laisse Nimani ajuster tranquillement Landreau de la tête. Les jambes encore un peu lourdes, Paris s'incline déjà mais va vite se reprendre…



Contre Bordeaux, c'est déjà l'heure de vérité. Dans un Parc rempli comme un œuf, le PSG subit plutôt le jeu bordelais déjà en place. Restant assez prudent, les joueurs de la capitale ne ressortent de leur camp que par bribes. Sur l'une de ses incursions, Paris va trouver la faille par Hoarau, qui profite d'un bon pressing d'Armand sur Chalmé pour se mettre en bonne position sur le service du latéral et tromper Ramé du gauche ! Bordeaux s'installera dans le camp parisien par la suite sans parvenir à tromper la vigilance d'une défense très compacte. Une victoire au final (1-0) qui n'était pas s'en rappeler les grands succès de l'ère Vahid I. De bon augure…



A Sochaux, les hommes de Le Guen se présentent en favori pour tenter de poursuivre sur leur lancée. Débutant bien le match, Paris manque le coche et se voit mener en début de seconde période, sur un penalty, contestable, marqué par Erding. Paris réagit très vite avec l'entrée de Kezman qui amène plus de poids devant. Mais c'est Sessegnon qui brillera en profitant d'une passe en retrait de Giuly pour loger sa frappe surpuissante en pleine lucarne de Richert ! Un magnifique but qui sauve ce nul (1-1) et laisse une impression mitigée…



A Caen, Paris aborde son deuxième déplacement d'affilée. Dans son désormais habituel 4-2-3-1, Paris livre sa meilleure partition en ouvrant le score très vite par Hoarau. Le club de la capitale affichera ensuite une belle maîtrise et se créera de nombreuses occasions par Giuly mais surtout Hoarau, le Réunionnais ratant même un immanquable. Mais sans conséquence puisque le PSG l'emporte sans trembler (0-1) et s'affirme dans ce championnat qui ne fait que commencer…



» L'ambiance



Le climat autour du club est apaisé et cela fait du bien en cette fin d'été. Avec le retour des résultats et des cadres qui prennent leurs responsabilités, le moral parisien est au beau fixe. Le cocktail entre un Villeneuve plutôt décidé à mettre en place un club ambitieux et la gestion du toujours aussi calme Paul Le Guen fonctionne et promet des lendemains heureux…




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : août, bilan, club

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement