This page is not available in your language, please, choose yours

Paris assure le strict minimum (après-match)

Publié le 23 septembre 2009
Paris assure le strict minimum (Après-match)

Paris assure l'essentiel en décrochant une qualification méritée pour les 8es de finale de la Coupe de la Ligue. Le PSG s'est imposé à Boulogne-sur-Mer (0-1), grâce à un but de Jean-Eudes Maurice.

» Tactique des équipes :



PSG : Kombouaré a aligné pas mal de jeunes dans un 4-3-3. Ainsi, Ngoyi, Chantôme, Makonda, Sankharé, et même Maurice ont été alignés. Coupet était dans les buts, suppléant Edel, victime d'un blocage au dos mardi.

Boulogne-sur-Mer : Finalement, Guyot n'a pas beaucoup fait tourner. Le gendre d'Alain Cayzac, Damien Perrinelle, était bien présent en défense, tandis que Da Rocha et Agouazi étaient alignés au milieu, derrière notamment Daniel Moreira en attaque.



» Paris n'a pas forcé



On ne pouvait pas dire que le premier acte de ce match avait une saveur inoubliable. En retard dans les duels, pas bien positionnés au milieu de terrain, les Parisiens livraient une prestation sans saveur. Le manque de repères dans ce 4-3-3 ne permettait pas aux Franciliens de concrétiser leur meilleure possession de balle. Et comme les Boulonnais, en position d'attente, n'étaient pas plus fringants, on s'ennuyait ferme au stade de la Libération. Tout juste pouvait-on noter un coup franc d'Agouazi (14e), puis une frappe de Fabien Robert, le cousin de Laurent (32e), bien captés par Coupet. Côté parisien, seul Jean-Eudes Maurice parvenait à s'infiltrer dans la surface mais il était parfaitement repris par Lecointe (30e).



La séconde période partait sur un meilleur acabit avec un repositionnement de l'équipe en 4-4-2. Malgré une alerte signée N'Diaye (47e), ce sont bien les visiteurs qui se montraient les plus menaçants. Koné se montrait vigilant face à Maurice (48e) et Hoarau (49e), mais ils ne pouvaient rien sur la magnifique frappe enroulée de Jean-Eudes Maurice, après une bonne récupération au préalable de Sankharé (0-1, 60e).



Les Parisiens pouvaient ensuite gérer face à la faiblesse incroyable de Boulogne-sur-Mer. Mais une tentative de lob de Boussaha obligeait toutefois Coupet à la plus grande vigilance (85e). Finalement, Chantôme aura le dernier mot mais sa belle action individuelle lui faisait trouver le poteau (90e). C'était le strict minimum pour Paris…



» Des jeunes pas convaincants



Malgré le beau but de Maurice, on ne peut pas dire que les jeunes parisiens ont gagné des points. D'abord timorés en première période, ils ont haussé leur niveau en seconde sans être vraiment transcendants. Sankharé s'est souvent emmêlé les pinceaux, Ngoyi n'a pas montré grand-chose, tandis que Makonda a bien fermé son couloir mais peu apporté offensivement. La prestation de Chantôme était intéressante à observer. Le milieu parisien était à côté de ses pompes en première période, en jouant systématiquement vers l'arrière, rappelant un Jérémy Clément des mauvais soirs. Il a tenté de se reprendre par la suite et a été bien plus à l'aise dans une position de milieu droit.



Avec cette qualification acquise, il s'agit maintenant de se concentrer vers la rencontre à Lorient samedi soir. Giuly, Luyindula, Armand, Clément et Makelele ont été laissés au repos et seront donc opérationnels pour décrocher un succès important qui ferait en partie oublier le nul concédé dimanche dernier…




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement