This page is not available in your language, please, choose yours

Leproux réagit après l'affaire aulas-fautrel

Publié le 23 septembre 2009
Leproux réagit après l'affaire Aulas-Fautrel

Après Antoine Kombouaré, Robin Leproux a réagi à l'affaire "Aulas-Fautrel", dévoilée ce mercredi matin par "Le Parisien". Propos recueillis par RMC.

"On m’avait prévenu. On m’avait dit que Jean-Michel Aulas pouvait avoir ce genre de pratiques. Aujourd’hui, je suis absolument consterné. Aller invectiver un arbitre à la mi-temps d’un match, puisque c’est ce qui s’est vraiment passé, et l’amener à s’isoler dans son vestiaire… Quand on est dirigeant de football, on ne doit pas avoir ce genre de pratique. Il ne faut pas mettre de pression sur les arbitres à la mi-temps. Je ne ferai jamais ce genre de choses et je suis sidéré de ce qui s’est passé".



Le président est remonté contre Aulas : "Je ne veux pas porter du jugement de valeur sur la manière dont l’arbitre a reçu et vécu ces évènements. Jean-Michel Aulas veut mettre en place une charte de comportement des arbitres. Il devrait d’abord l’appliquer à lui-même. On ne peut pas dire qu’il ne faut pas aller dans le vestiaire d’un arbitre à la mi-temps, pour ensuite l’interpeler, rentrer dans son vestiaire et le chahuter. Ce n’est pas possible".



De plus, Leproux n'a pas vraiment apprécié le comportement du président lyonnais au Parc : "Lorsqu’il est arrivé à Paris, il était déjà assez agressif et de méchante humeur. Le dialogue n’est pas toujours facile avec lui. Aujourd’hui, je me demande surtout comment de tels évènements sont possibles sur des matches de ce niveau".




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement