This page is not available in your language, please, choose yours

Les confidences de robin leproux

Publié le 22 octobre 2009
Les confidences de Robin Leproux

Robin Leproux s'est longuement confié dans les colonnes du Parisien en évoquant notamment la situation et l'avenir du Paris Saint-Germain.

"Pourquoi parler de crise ?".



Malgré la mauvaise passe que traverse les hommes d'Antoine Kombouaré avec aucune victoire lors des cinq dernières rencontres, le président du Paris Saint-Germain réfute toute idée de crise et le match de dimanche face à Marseille ne changera pas la donne : "D’abord, on n’envisage pas la défaite à Marseille. On y va pour gagner. Si on n’a pas le résultat qu’on espère, ce ne sera pas une raison pour être en crise. On a fait le quart du championnat et on n’a pas été au niveau pendant seulement une mi-temps à Lorient. Une mi-temps sur neuf matchs ! Pourquoi parler de crise ?"



Et lorsqu'on évoque un possible renvoi du technicien parisien, Leproux monte au créneau, complètement offusqué : "Vous êtes complètement à côté de la plaque ! Antoine vient d’arriver, il fait l’unanimité dans le club, à travers son état d’esprit, son travail. Il a un vrai leadership, une vision de son métier. Je trouve cette question complètement saugrenue".



"Je l’ai voulu et je ne suis pas déçu".



Être président du club de la capitale ne suffit pas vraiment à Robin Leproux puisqu'il souhaite apporter une aide à la Ligue : "J’ai dit lors d’une assemblée de la Ligue que je pourrai certainement être utile pour le prochain appel d’offres des droits de retransmission. Je viens des médias. J’ai une certaine légitimité dans ce domaine. Je me suis proposé pour intégrer la commission marketing de la Ligue".



Nommé officiellement à la tête du club il y a plus d'un mois, l'ex-administrateur des Girondins de Bordeaux affirme l'avoir "voulu" et ne pas en être "déçu" qualifiant le travail d'intense. Leproux se sacrifie pour le club : "Je donne tout mon temps et toute mon énergie".



"Moi, je veux que le club génère de lui-même 20 M€ de plus".



Le dirigeant, qui avoue toucher "Sept mille euros brut par mois", souhaite que le PSG dispose de plus d'argent : "C’est à nous d’amener cet argent, de convaincre des nouveaux partenaires. Le nouveau Parc des Princes, en gardant son statut de meilleur stade de France, le permettra en partie. En 2010, on va aussi entrer dans l’anniversaire des 40 ans du club. Beaucoup de choses sont déjà négociées et permettront des ressources supplémentaires".



Leproux déclare également qu'il ne compte pas sur les plus-values sur les joueurs ou les droits télé pour bénéficier de 20 millions d'euros supplémentaires. Pour lui, c'est le club, de lui-même, qui obtiendra cet argent : "Moi, je veux que le club génère de lui-même 20 M€ de plus dans quatre ou cinq ans. Je vous assure qu’en étant européen, en rénovant le Parc et en continuant le développement du club, c’est un objectif largement atteignable".



L'ancien président de la chaîne TF6 fait alors parler son expérience : "A M6, j’ai monté à partir de rien une diversification de la chaîne qui rapporte 40 % des recettes globales. C’est simple à réaliser. Par exemple, on n’a pas de ligne de vêtements casual PSG. On va la lancer. Je n’ai pas l’impression d’être un génie en le faisant".



Pour finir, Robin leproux a tenu à souligner sa connaissance du monde du ballon rond : "Je joue au foot depuis quarante ans, j’ai collectionné les figurines Panini, je regarde tous les matchs, j’aime mon club, j’ai lu le « Miroir du football », puis « France Football », « l’Equipe » et « le Parisien ». Quarante ans de culture foot sans rien y connaître, il faudrait vraiment être un abruti !"




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, leproux

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement