This page is not available in your language, please, choose yours

Exclu : interview de pierre ménès (partie iii)

Publié le 31 octobre 2009
Exclu :  Interview de Pierre Ménès (Partie III)

Le célèbre journaliste, Pierre Ménès, présent notamment sur RTL et Canal +, a eu la gentillesse d'accorder une interview à PlanètePSG. Sans langue de bois comme à son habitude, il a réagi à l'actualité et nous a livré sa vision du football. Dans le dernier volet de cet entretien, il nous parle de ses nombreuses activités...

Vous avez déjà été dirigeant d'un club (Pierre Ménès a été responsable du développement du Stade de Reims lors de la saison 2005-2006). Ressentez-vous l'envie de retourner dans le monde du football ?

P.M : "Alors là jamais. Il en a été question quelque fois, notamment des petits contacts avec le PSG. Mais avant même d'aller plus loin dans les discussions, je me suis heurté à un veto familial absolu. Ces contacts remontent à après Reims mais on est vraiment restés à des petits contacts avec Paris. Au-delà de ça, avec ma famille c'était un non ferme et définitif ! Elle me disait "Tu nous as tellement fait chier quand t'étais à Reims. Si c'est le PSG, ce sera pire !"".



Revenons à votre véritable métier de journaliste. Vous travaillez actuellement à Canal +. Mais dans votre livre "Ce soir, on la met au fond", vous avez défini les journalistes de Canal + en ces termes "Jeune homme bien peigné, terriblement doué pour le maniement du superlatif". Maintenant que vous y êtes, êtes-vous toujours d'accord avec ça ?

P.M : "Ben si j'étais toujours d'accord, je n'aurai pas dit oui pour venir à Canal +. Il est vrai qu'à l'époque où j'ai écrit ce livre, Canal avait un côté gendre idéal qui me saoulait un peu. Aujourd'hui, c'est nettement moins le cas. Car le fait qu'ils sont venus me chercher est la preuve que ça l'est nettement moins. J'ai quand même tout sauf une gueule de gendre idéal ! Et depuis que j'y suis, j'ai absolument le droit de dire ce que je veux, il n'y a aucune censure".



Justement, on sent quelque fois un malaise en plateau lors du Canal Football Club lorsque vous vous permettez de dire ce que les autres, plus lisses, n'osent pas exprimer.

P.M : "Je pense que c'est plus une surprise qu'un malaise. Semaine après semaine, ils sont de moins en moins surpris par mes réactions en plateau. Mais c'est sûr que je n'allais pas changer de mode de fonctionnement en allant à Canal".



Etes vous nostalgique de l'époque où vous participiez avec Didier Roustan à l'émission "Enfin du Foot" sur L'Equipe TV ?

P.M : "Ce qui est extraordinaire, c'est que les gens mettent ça sur un même pied d'égalité. Quand on faisait l'émission avec Didier, on était regardé par environ 18 000 personnes, là sur Canal, c'est quand même 1 million et demi. Il faut donc juste replacer les choses dans leur contexte. Mais c'est vrai que "Enfin du Foot" était une émission où on avait le temps de parler. Maintenant, il n'y a pas photo entre ces deux émissions".



Vous avez également votre propre blog "Pierrot le Foot". Que pensez-vous de la concurrence grandissante du blog de Daniel Riolo ?

P.M : "Je ne vois pas comment on peut parler de concurrence entre deux blogs. Tous les internautes qui sont lecteurs de mon blog peuvent aller voir celui de Riolo et le contraire. Moi je sais qu'en termes d'audience, il n'y a absolument aucun changement depuis que le blog de Riolo existe. Maintenant, par rapport aux chiffres qu'il donne, je trouve que Daniel Riolo dit tellement de conneries et de mensonges notamment à mon égard… Je n'ai pas encore les audiences de septembre, mais sur août, j'ai fait 3 200 000 pages vues et à peu près plus de 430 000 visiteurs uniques. Sur les audiences de Riolo, j'en ai rien à cirer. Moi ce que je ne veux pas, ce sont que mes audiences soient moins bonnes. Tant qu'elles resteront les mêmes, il peut faire ce qu'il veut, je n'en ai rien à foutre".



Comment expliquez-vous que parmi les nombreux journalistes sportifs, vous soyez l'un des seuls à défendre le PSG (notamment lors des affaires Fiorèse, Yepes, en rapport avec la Commission de Discipline et ses décisions plus que contestables) ?

P.M : "C'est marrant car quand je disais que les supporters du PSG m'emmerdaient avec leur maillot, cela avait fait un scandale. Donc je suis bien content que tu soulignes que le PSG est logé à la même enseigne que les autres clubs quand j'estime qu'il mérite d'être défendu. Donc quand il y a des injustices, je le dis".



On sait qu'il est de bon ton de souvent se moquer du PSG. Les médias ne vont t-ils pas dans ce sens parfois pour plaire au plus grand nombre ?

P.M : "Je ne sais pas si c'est pour plaire. Mais c'est normal c'est Paris, c'est la fameuse jalousie de la province contre la capitale. Quand je dis que j'ai été supporter du PSG et que je les défends, on me le met dans la gueule. Puis quand je ne les défend pas, les supporters du PSG me disent "On n'en veut pas de supporter comme toi". Donc à l'arrivée, dans tous les cas de figure j'ai tort !"



Au sens large, les médias français sont critiqués pour leur ton acerbe mais cela vous agace t-il lorsque l'on connait la virulence plus importante des médias étrangers (espagnols notamment) ?

P.M : "Ah ben les médias espagnols, je le disais quand ils traitaient Thierry Henry de boulet, mais on ne m'écoutait pas car Henry c'est mon pote, qu'ils nous considèrent en sport généralement comme des billes. N'oublions jamais que Henry est Français et noir et Benzema Français et arabe, donc pour moi en Espagne, c'est du racisme pur et simple. Anti-Français alors quand, en plus, ils ne font pas l'effort d'être blanc… Il ne faut pas être surpris. Tout ce qui se passe au Real, de toute façon, sera de la faute à Benzema. J'ai lu, d'autre part, dans un journal catalan que Henry n'en avait rien à faire du Barça et ne jouait que pour l'Equipe de France. Donc cette polémique autour de Henry… Tu verras qu'il n'y aura jamais de polémique autour d'Iniesta au Barça ou autour de Raul au Real. Raul il peut être nul 42 matches d'affilée, il ne sera jamais attaqué par la presse madrilène ! Quand je vois ça, je me dis que la presse française est d'une qualité et d'une objectivité remarquables".



Nous remercions sincèrement Pierre Menès pour sa disponibilité et sa franchise. Pour lire son blog : Cliquez ici Interview réalisée par Ted75 en exclusivité pour PlanetePSG




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement