This page is not available in your language, please, choose yours

Nice : kombouaré - "rester maîtres chez nous"

Publié le 6 novembre 2009
Nice : Kombouaré - "Rester maîtres chez nous"

Comme à l'accoutumée, Antoine Kombouaré s'est exprimé sur la rencontre à venir, lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match. L'entraîneur parisien, dont les propos ont été recueillis par le site officiel du club, évoque le match à venir contre Nice ce samedi, la situation actuelle du club ainsi que la concurrence au sein du groupe.

Vaincre pour s'affirmer :

La réception de Nice au Parc des Princes pour la 13ème journée de Ligue 1 va s'avérer crucial pour les Parisiens qui auront à cœur de confirmer devant son public le renouveau entrevu à Sochaux. Pour le coach parisien, il s'agit-là d'une rencontre "à ne pas rater" qui permettra en plus de préparer le prochain match à Marseille "dans les meilleures conditions". L'ambition de Kombouaré n'est nullement freinée par la forme actuelle du Gym : "Il faut s’attendre à un match difficile mais nous devons rester maîtres chez nous".



Le technicien sait que les Niçois ne seront pas en terres inconnues, puisque leur effectif comporte cinq anciens, Mabiala, Gace (le joueur a évolué au PSG jusqu’à 15 ans), Paisley, Hellebuyck et Letizi : "Ils vont avoir envie de briller au Parc".



Le classement du PSG :

Les mois de septembre et octobre auront vu les Parisiens récolter trois points sur quinze possibles. Un bilan contrasté : "On a lâché beaucoup de points. Mais on n’est pas mécontent de la façon dont on joue, même sur le plan défensif", affirme Kombouaré, qui est conscient de la marche à suivre pour tenter de rattraper le retard au classement : "Les cinq derniers matches nous ont fait décrocher. Il faut maintenant recoller au peloton et ça passe par des victoires".



Une concurrence naît :

Si l'effectif du club de la capitale était taillé de toute pièce en début de saison, jugé trop limité, celui-ci semble aujourd'hui un peu plus armé pour pallier d'éventuels forfaits : "Il y a les éclosions de Granddi (Ngoyi) ou Clément Chantôme. C'est super. Il y a des choix à faire qui entraînent une grande concurrence et permettent à chaque joueur d'élever son niveau de jeu".



Concernant Chantôme, le Kanak est revenu sur sa prestation à Sochaux : "J'espère que lui s'est rassuré. J'attendais qu'il me montre des choses. Ça n'a pas du être facile pour lui car cela fait deux saisons qu'il joue peu. Il est entré et a fait un bon match. Il a marqué des points". Néanmoins, rien n'est acquis pour le joueur de 22 ans qui va devoir continuer à travailler : "Maintenant, ça se joue sur la durée. J'espère qu'il continuera à être bon et à nous faire gagner les matches".




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement