This page is not available in your language, please, choose yours

Chantôme - "a moi de répondre présent"

Publié le 17 novembre 2009
Chantôme - "A moi de répondre présent"

Titulaire lors des trois dernières rencontres du Paris Saint-Germain (Sochaux, Nice, Braga), Clément Chantôme sort de l'ombre. Le Parisien a accordé une entrevue au journal Le Parisien dans laquelle il évoque sa bonne forme du moment tout en se projetant sur la rencontre à venir au stade Vélodrome.

Kombouaré, un homme qui parle :



Le milieu de terrain confie que son retour au premier plan n'est pas étranger à la venue d'Antoine Kombouaré. En effet, le Kanak n'a pas l'habitude d'avoir sa langue dans sa poche : "Depuis cet été, je parle beaucoup avec le coach. Il m’a dit de ne pas lâcher, qu’il me faisait confiance. De fait, je n’ai jamais renoncé quand j’étais remplaçant. Mon tour est venu à Sochaux et j’ai su saisir ma chance".



Un tour que Chantôme ne se voyait plus attendre à la fin de l'exercice précédent. Cantonné au banc de touche avec Le Guen, le jeune joueur a mal vécu cette période : "Je suis resté sur un sentiment d’échec la saison dernière. Je ne me voyais pas continuer ainsi. A 22 ans, il faut jouer". Il évoque également le manque de communication du Breton qui fut nuisible : "Oui, il n’y avait pas de discussion. Il y avait une équipe et ceux qui ne jouaient pas devaient prendre leur mal en patience".



Suite à cette mauvaise passe, le joueur a avoué avoir eu l'intention de changer d'air : "J’ai envisagé de partir mais le coach n’a pas voulu. On s’est mis d’accord, il m’a dit que j’aurais l’occasion de montrer ma valeur", a-t-il ajouté.



Le digne successeur de Makelele ?



Si certains sont encore sceptiques sur le futur joueur amené à remplacer le capitaine Makelele sur les terrains la saison prochaine, Chantôme affirme qu'il sera l'heureux élu : "C’est un peu le discours qu’on m’a tenu. Sinon, je ne vois pas pourquoi on m’aurait retenu. Claude fait sa dernière saison et on ne peut pas se passer d’un tel joueur".



A Marseille avec une carte à jouer :



L'affiche du vendredi 20 novembre à Marseille sera "compliqué", juge-t-il, avant de dévoiler l'une des clés du match : "C’est une rencontre qui va se jouer au milieu de terrain. Si on tient le choc, il y aura de bons coups à jouer car leur défense, ce n’est pas l’assurance tous risques".



Si Chantôme devrait épauler Jérémy Clément au milieu de terrain suite à la suspension de Makelele, le joueur sait qu'il s'apprête à livrer une partie importante : "Je n’ai pas le droit à l’erreur. Sur le terrain, je dois apporter quelque chose de différent. Je ne ressens pas de pression particulière. A moi de répondre présent", conclut-il.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : chantôme, club

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement