This page is not available in your language, please, choose yours

Le psg réagit au rapport de la cour des comptes

Publié le 11 décembre 2009
Le PSG réagit au rapport de la Cour des comptes

Suite au rapport rendu public de la Cour des comptes sur l'argent consacré par les villes au sport professionnel, la direction du Paris Saint-Germain a tenu à réagir, via un communiqué paru sur le site psg.fr, en regrettant l'oubli de certains éléments dans cette analyse, la rendant donc inexacte.

Voici le communiqué dans son intégralité :



"La presse nationale indiquait jeudi que dans un rapport rendu public ce même jour la Cour des comptes mettait en évidence le fait qu’en versant une subvention de 1,5 millions d’euros au Paris Saint-Germain, la Ville de Paris faisait « la part belle » au Club. Il ajoutait : « que cette manne a jusqu’ici servi à atténuer l’ampleur des déficits chroniques du PSG. Sans que le Club assume en contrepartie toutes ses missions d’intérêt général »



Si l’on souhaite analyser les relations économiques entre la Ville de Paris et le Paris Saint-Germain, il s’agirait de ne pas considérer qu’une partie des éléments mais de les prendre tous en compte. Le Paris Saint-Germain souhaite donc rétablir la vérité.



Oui le Paris Saint-Germain perçoit une subvention de 1,5 millions d’euros de la part de la Ville de Paris. Cette subvention il y a deux ans s’élevait à 2,3 millions d’euros. Elle a donc diminué de 35% en deux ans. Il s’agit déjà d’un bel effort concédé par Club vis-à-vis des finances municipales.



Mais surtout le Paris Saint-Germain a versé quasiment 3 millions d’euros la saison dernière à la Ville de Paris au titre de la taxe sur les spectacles.



Or, qui paye cette taxe bien mal nommée aujourd’hui. Uniquement certains spectacles sportifs (essentiellement le football, le rugby, le basketball et le tennis). Tous les autres spectacles ne sont pas soumis à cette taxe. De plus la majorité des clubs de football de ligue 1 sont exonérés de cette taxe par leur commune (Marseille, Lyon, Bordeaux, Lens, St Etienne, Nice, Toulouse,…). Le Paris Saint-Germain pour sa part n’est non seulement pas exonéré mais paye en plus cette taxe à un taux majoré (12% au lieu de 8%).



Ainsi le Paris Saint-Germain contribue positivement à hauteur de quasiment 1,5 millions d’euros par an aux finances de la Ville de Paris, sans parler bien sur des autres taxes locales qu’il acquitte comme toute entreprise.



Enfin la subvention est versée au PSG en contrepartie en effet des missions d’intérêt général suivantes :

- l’éducation, la formation et la préformation des jeunes joueurs,

- l’animation en faveur des jeunes parisiens,

- les actions de prévention et de lutte contre la violence, le racisme et toutes formes de discrimination,

- la sécurité.



Le suivi du respect des engagements du Club est contrôlé très strictement chaque année par le Ville de Paris. La Fondation d’entreprise PSG ne participe que pour une partie de la mission en faveur des jeunes parisiens mais absolument pas sur les autres missions. Or concernant l’éducation, la formation et la préformation de ses jeunes joueurs le Paris Saint-Germain dépense 4M€ par an et pour la sécurité 5M€. De plus le montant de ces dépenses n’a pas cessé d’augmenter depuis 3 ans malgré la baisse de la subvention durant la même période.



Cessons donc de dire n’importe quoi".




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement