This page is not available in your language, please, choose yours

Ligue 1 : kombouaré - "récupérer les points perdus !"

Publié le 17 décembre 2009
Ligue 1 : Kombouaré - "Récupérer les points perdus !"

Passablement agacé par le déroulement du match qui a opposé ses joueurs au Racing Club de Lens, et qui a vu l’égalisation en fin de rencontre des Sang et Or, l’entraîneur parisien s‘est quand même plié à la conférence de presse d‘après-match. Et le moins que l‘on puisse dire, c‘est qu‘il n‘était pas content.

Il n’a pas attendu d’être assis pour laisser résonner sa désillusion: "Non seulement nous avons raté le coche mais c’est une énorme déception. Quand vous avez la chance d’ouvrir le score et de mener 1-0 alors qu’il reste un quart d’heure, il faut être plus costaud que ça, plus solide et avoir envie de défendre cet avantage. Cela n’a pas été le cas donc je suis déçu, très déçu." Et ce n’est pas dans les explications du retour Lensois qu’il a trouvé matière à être réconforté : "C'est peut-être parce qu’il y a eu trop d’efforts de faits pour marquer ce but qu’il y a peut-être eu après un petit phénomène de relâchement. Mais ce n’est pas excusable à ce niveau-là quand on sait l’importance du premier but. C’est une grosse déception."



Pour le coach parisien la façon de gérer le match après le premier but est la preuve de l’immaturité du groupe : "Nous menons 1-0 alors bien sûr, il y a cette envie d’attaquer. Mais nous n’avons pas l’équilibre qu’il faut. Et surtout, quand vous perdez le ballon, il faut faire les efforts nécessaires pour venir se replacer. Le repli défensif est important. Donc derrière, il faut se retrouver avec le maximum de joueurs derrière le ballon et un nombre plus important de joueurs dans la surface pour défendre cet avantage." Il était d’ailleurs sincèrement dépité pour son capitaine, qui met tant de cœur à l’ouvrage pour montrer la voie : "Rien que pour lui, les joueurs auraient pu faire un peu plus d’efforts. Pour réussir à garder cet avantage. Il faut espérer que la prochaine fois qu’il marquera, nous serons capables de le faire."



il faut gagner, gagner et gagner...



Alors que l’occasion était belle d’accrocher le wagon de tête, le PSG va-t-il être dans l’obligation de revoir ses ambitions à la baisse? Pour le technicien, la question ne se pose même pas : "Je l’ai dit il y a trois semaines, un mois : nous, nous n’allons pas nous focaliser sur le classement. Nous ne nous occupons pas des autres équipes non plus. Mais il faut être capable de gagner les matchs que nous avons la chance de jouer. Quand nous réussissons à prendre l’avantage comme cela a été le cas ce soir, il faut gagner, gagner et gagner. Et nous verrons bien quand nous nous retrouverons vers le mois de mars-avril. Aujourd’hui, ma déception est de ne pas avoir réussi à garder le score après avoir pris l’avantage."



Mâchoire serrée, il a avoué en conclusion sa lassitude de répéter les même mots sans pour autant retrouver leur transposition sur le terrain : "On peut toujours parler d‘objectifs. Il y a ce qu’on dit mais le plus important, c’est ce que l’on fait. Donc maintenant j’attends et je veux voir." Pourtant pas question de se relâcher. Bien sûr, les neuf points à domicile en trois match se sont envolés, mais Kombouaré regarde encore devant : "J’espère que nous allons tirer les leçons qu’il faut et réparer tout ça dès samedi. Il faut repartir de l’avant, rebondir tout de suite. Car là, nous avons un déplacement difficile à Rennes. Il faut essayer de récupérer les points perdus mercredi."




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement