This page is not available in your language, please, choose yours

Rennes : sessegnon - "prétendre à mieux"

Publié le 18 décembre 2009
Rennes : Sessegnon - "Prétendre à mieux"

Le site officiel du PSG a recueilli les impressions du milieu offensif béninois à la veille du match qui opposera le PSG à Rennes. Ce dernier, qui évoque les difficultés rencontrées lors des entraînements cette semaine, en a aussi profité pour donner son opinion sur l’affaire qui touche son coéquipier et ami Edel Apoula.

Depuis jeudi, le Camps des Loges est recouvert d’un manteau neigeux peu propice à l’entraînement. Une difficulté qui a plutôt amusé Stéphane Sessegnon : "Ce vendredi matin, nous sommes allés dans un gymnase où nous avons entre autre réalisé un match de basket. Ca fait parti des entraînements qui sortent de l'ordinaire, surtout parce qu’on n’avait pas le choix. Nous nous sommes bien amusés, même si nous restons très concentrés sur le match à Rennes".



Il a pourtant retrouvé tout son sérieux au moment d’évoquer "l’affaire Edel", rappelant à l’occasion les écueils de la réussite et son cortège de profiteurs : "Edel n’est pas le premier cas. J’ai aussi traversé ce moment. Il est mis en avant actuellement, il commence à jouer et est titulaire. Des gens réagissent et réclament des choses. Il faut qu’ils arrêtent". Son irritation ne l’empêche pas d’être convaincu que ce tintamarre ne nuira pas aux performances de son camarade : "Ce qui est important, c’est qu’Edel ne se prenne pas la tête et reste concentré sur son sujet. En tout cas, il bénéficie de mon soutien, de celui du coach, du staff et des joueurs. Ces moments ne sont pas faciles à gérer mais Edel est très fort psychologiquement".



Il est ensuite revenu sur le match nul, dans tous les sens du terme, livré par Paris contre le Racing Club de Lens (1-1 samedi dernier), et sur la frustration qu’il a généré dans le groupe: : "C’est fatigant parce qu’on répète souvent les mêmes erreurs, on encaisse les mêmes buts". Comme son capitaine, qui ne fait pas parti du voyage à Rennes, il veut toutefois se servir de leçon de cette contre-performance : "On a essayé de se tourner vers le déplacement à Rennes en mettant de côté notre match face à Lens. Nous avons tiré les conséquences de cette dernière rencontre et allons tout faire pour corriger le tir face à Rennes".



Terriblement ambitieux, à l’image d’Antoine Kombouaré, il a clamé sa volonté de bien finir l’année, afin de recoller au groupe de tête : "Il reste deux matches. Si on arrive à prendre six points, ça nous ferait du bien. Mais le plus important est de ne pas perdre à Rennes. Nous avons la possibilité de gagner ce match, et c’est ce que nous allons essayer de faire". Et de constater avant de partir : "Nous sommes actuellement en milieu de tableau. Avec l’effectif qui est le nôtre, on pourrait prétendre à mieux".



Un effectif qui devra mettre un peu plus de cœur à l’ouvrage que lors de sa dernière sortie s’il veut enfin prouver sa qualité supposée …




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement