This page is not available in your language, please, choose yours

Rennes : traoré - "on a mouillé le maillot !"

Publié le 20 décembre 2009
Rennes : Traoré - "On a mouillé le maillot !"

Interrogé par le Parisien, Sammy Traoré, Capitaine samedi soir du Paris Saint-Germain, a paru stupéfait devant la réaction du public parisien. Il revient avec agacement sur les "mouillez le maillot !" descendus des travées du Stade de la route de Lorient, mais aussi sur un match dont il semble plutôt satisfait…

Il s’est donc attardé dans un premier temps sur la réaction du public, avec la volonté d’en minorer la portée : "Ce n’était rien de grave. Ils étaient un petit peu déçus. Ils ont grogné." Grognements qui ont quand même touchés le capitaine d’une soir. Et plus particulièrement le "Mouillez le maillot!" : "Nous, on a mouillé le maillot. On a essayé de prendre des points, on n’a pas lâché, on n’a pas baissé les bras. Les supporteurs ont fait le déplacement de Paris jusqu’à Rennes, il faisait froid... Ils ont envie de voir leur équipe gagner. Il y a de la frustration des deux côtés. Ils voient le match des tribunes avec tout l’enthousiasme qu’ils ont pour le club. Nous, on est sur le terrain et on se défend le mieux possible. Mais ils seront avec nous mercredi au Parc. Je ne m’en fais pas."



Après avoir balayé la colère des supporters d’un revers de la manche, il a également tenu a rappeler la qualité (pourtant très relative) du match de son équipe : "Vous trouvez qu’on a souffert ? Malgré le but encaissé, je trouve qu’on fait quand même une bonne première mi-temps. On a l’occasion d’ouvrir le score. La deuxième période est plus difficile, avec beaucoup de vagues rennaises qui nous ont contrariés."



On essaie de faire le mieux possible



La défaite, qui n’a donc rien a voir avec la qualité des supporters, ni avec la détermination de l’équipe, pourrait-elle être le résultat de la titularisation de nombreux remplaçants (comme Sammy Traoré lui-même)? Sans surprise, le défenseur malien s‘inscrit en faux : "Tous ceux qui font partie du groupe postulent pour une place de titulaire. Quand on fait des changements, les joueurs doivent s’adapter et élever leur niveau de jeu pour prouver qu’ils ont leur place dans cette équipe. Le coach prend des décisions, après on joue et on essaie de faire le mieux possible." Et ce n’est pas lui qui ira enfoncer ses jeunes coéquipiers Ngoyi et Sankharé : "Ils font le mieux possible... Je ne suis pas là pour juger les uns ou les autres. Je suis là pour faire mon travail le mieux possible en essayant de tirer le groupe vers le haut."



Avant de quitter la salle de conférence, le grand Sammy n’a pas oublié de sortir une nouvelle fois sa langue de bois en ébène véritable : "Je ne suis pas là pour juger les uns ou les autres. Je suis là pour faire mon travail le mieux possible en essayant de tirer le groupe vers le haut. On s’entraîne tous les jours ensemble alors les repères on les a. Après, un match n’est pas un entraînement. C’est la compétition, il faut répondre présent." Pour conclure sur un improbable scénario : "La première moitié de saison est en dents de scie. Un deuxième championnat va commencer après la trêve. Si on s’accroche et si on gomme certaines erreurs de concentration, on aura notre mot à dire."




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement