This page is not available in your language, please, choose yours

Le capital de colony à zéro

Publié le 24 décembre 2009
Le Capital de Colony à zéro

Mercredi soir, et alors que le PSG menait 4-O, et que les joueurs remplacés sortaient sous les vivats de la foule, il y en avait un qui n’était pas à la fête : l’actionnaire Colony Capital.

En effet, les virages Auteuil et Boulogne ont émaillé la soirée d’attaques pour le moins frontales à l’égard de l’actionnaire principal du Club de la Capitale. "Colony démission" ont-ils scandé de concert jusqu’au coup de sifflet final, et même après.



Dès le coup d’envoi, les Lutece Falco, association du virage Auteuil, avaient donné le ton. Pas moins de trois banderoles avaient été déployées pour exprimer le fond de la pensée des supporters parisiens : "Joueurs à l’image de l’actionnaire… Sans ambition, sans réaction… Vous tuez le PSG, Dégagez !". Si l’évolution du score a quelque peu réhabilité les joueurs dans le cœur du public, elle n’a en rien réparé l’image catastrophique du fond de pension américain.



Alors qu’aucune enveloppe transfert n’a été annoncée pour égayer le marché hivernal parisien, la grogne se fait de plus en plus précise. Sourds à ses coups de semonce, Sébastien Bazin, patron de Colony Capital, s’est simplement montré satisfait de la victoire de son équipe à l’issue de la partie. Pas le moindre commentaire sur la froide colère qui coulait des travées…




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement